Et si la reine d'Angleterre mourait demain ?

Et si la reine d'Angleterre mourait demain ?
People

SIMULATION - Elizabeth II est morte. C'est ce qu'annonçait une journaliste de la BBC, par erreur, sur Twitter, lors d'un exercice de simulation. Mais que se passerait-il si la monarque du Commonwealth venait vraiment à mourir ? La réponse en 5 questions.

Les sujets britanniques naviguant sur Twitter ont eu une belle frousse en apprenant la mort de la reine Elizabeth II, suite à une erreur, à 9h30, d'une journaliste de la chaine BBC. Les explications n'ont pas tardé à voir le jour : tandis que la journaliste prétextait s'être fait voler son téléphone portable et ne pas être l'auteur du message, un communiqué de Buckingham annonçait que la reine, âgée de 89 ans, avait quitté l'hôpital après un examen de santé "de routine". Mais quel serait le protocole exact suivi par le royaume anglais si la reine Elizabeth II décédait vraiment ?

 Les funérailles déjà prêtes ?
Oui, plusieurs fois par an, de hauts fonctionnaires se réunissent pour organiser les préparatifs des funérailles de la reine, mais aussi du prince Philip et du prince Charles. Des répétitions permettent d'affiner ces mesures. "Je ne sais pas si elle aura le sens de l'humour de sa mère (Elizabeth, morte à 101 ans en 2002), s'amuse Antoine Michelland, grand reporter et spécialiste de la famille royale au magazine Point de Vue, mais celle-ci venait à ses propres répétitions d'enterrement. Ça l'amusait beaucoup, elle trouvait ça très bien !"

  Qui annoncera la mort de la Reine ?
Il y aura une annonce officielle, effectuée par un membre officiel de la Cour au balcon du palais de Saint-James, qui, bien que les souverains n'y résident plus depuis 1837, reste la résidence administrative officielle de la Couronne.

EN SAVOIR + >> La BBC annonce par erreur la mort de la reine Elizabeth II


Comment se dérouleront les funérailles ? Qui viendra ?
La dépouille sera d'abord exposée plusieurs jours dans un lieu emblématique afin que les citoyens britanniques puissent lui rendre hommage. Un nombre important de Britanniques s'arrêteront également de travailler, "beaucoup d'entre eux n'ayant connu que son règne" rappelle Antoine Michelland. "Ce sera une cérémonie très faste : il faudra payer l'armée et la police. Il faut que ce soit impeccable, c'est un événement historique."

Celle qui a connu 12 premiers Ministres britanniques et pas moins de 12 présidents américains devrait également connaître une affluence record, rassemblant des millions de personnes à Londres pour la procession du cercueil, mais aussi les chefs d'Etat et de gouvernements du monde entier. "Je pense que l'on sera surpris. Je suis persuadé que l'Empereur et l'Impératrice du Japon seront présents, alors qu'ils n'ont jamais été présents aux obsèques nationales de ce pays. Il faut que ce soit parfait, les Anglais possèdent un vrai goût du protocole."

Qui lui succédera et quand ?
La succession se fera immédiatement : le prince Charles sera donc sacré roi à la seconde où la reine Elizabeth II sera décédée. "La question ne se pose pas, il y a une règle." Le sacre officiel, en revanche, peut se faire attendre beaucoup plus longtemps - "sûrement plusieurs mois, voire une année" anticipe Antoine Michelland. Ce fut déjà le cas il y a 63 ans, à la mort de son père Georges VI : Elisabeth II devenait alors reine du Royaume-Uni, à 25 ans, mais dût 15 mois plus tard avant d'être couronnée officiellement.

Abdiquerait-elle si elle était vraiment malade ?
En aucun cas. "C'est le dernier souverain en Europe qui soit sacré. Elle est reine par la grâce de Dieu ; on abdique pas un saint." conclut Antoine Michelland. Reste à savoir quel sera le prochain sacre. En attendant, la reine Elizabeth II pourrait bien battre le record de longévité de sa mère. "A 89 ans, elle se porte très bien et monte toujours à cheval !" conclut le journaliste. "Elle est solide, la reine."

A LIRE AUSSI >> Quand la reine Elizabeth II provoquait le roi Abdallah en voiture

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent