Etat Islamique : Shaggy sait comment lutter contre l'organisation terroriste

Etat Islamique : Shaggy sait comment lutter contre l'organisation terroriste
People

NOBEL DE L'HUMOUR - Alors qu'une bonne partie des diplomates et chefs d'état mondiaux regardent avec horreur les atrocités commises par Daesh, aucun d'entre eux n'a pensé à demander de l'aide au chanteur Shaggy. Et pourtant celui-ci affirme avoir une solution pour combattre l'organisation terroriste...

Comment combattre l'Etat Islamique ? C'est une question que se posent de nombreux diplomates et responsables militaires qui assistent avec effroi aux atrocités commises par l'organisation depuis de nombreux mois. Si personne n'a encore trouvé le moyen de maintenir l'équilibre dans la région où sont perpétrées décapitations et autres dynamitages de trésors historiques... c'est probablement car personne n'avait encore demandé son avis au chanteur Shaggy.

Pour combattre Daesh, il faut de la weed et de la musique 

Dans une interview accordée au Miami New Times , le chanteur a expliqué son plan pour contrer l'Etat Islamique. Interrogé sur son nouveau single "Go F*** Your" (Va te faire foutre) et qui, selon lui, devrait appliquer cela à lui-même, il a répondu : "L'état Islamique". “ISIS (Daesh) peut aller se faire foutre. Ce qu’ils font c’est vraiment dingue. C’est horrible mec. Je ne comprends pas… Je ne comprends pas comment on peut avoir autant de haine. Un tel niveau de méchanceté", constate le chanteur jamaïcain. "Je conçois qu'ils se battent pour leur cause, qu'ils luttent et souffrent. Mais comment justifier de tuer son propre frère, en le décapitant et en le filmant... C'est pousser le mal dans une autre dimension", explique-t-il. 

Et pour combattre "le mal", il a une solution. Deux idées si simples qu'on se demande bien comment les stratèges et spécialistes militaires n'y ont pas pensé avant. Pour Shaggy, il faudrait diffuser sa musique dans les camps d'entraînement de l'organisation afin que les terroristes soient connectés avec ses chansons d'un point de vue émotionnel et ainsi, ils arrêteraient les décapitations de masse. La seconde idée du chanteur est de distribuer de la marijuana aux combattants de Daesh. 

"Les gens défoncés ne veulent tuer personne"

"Si vous êtes capable de trancher la tête de quelqu'un, vous êtes malades. La musique provoque une émotion. Alors s'ils écoutaient ma musique ou du reggae, ils ne décapiteraient plus. Les gens défoncés ne veulent tuer personne. Ils veulent de l'amour. Il faut distribuer de l'herbe jamaïcaine aux combattants de Daesh. Il n'y aura plus de guerre, là-bas (…) Cela les mettrait dans la vibe. Ajoutez du Bob Marley et il y aura la paix". Visiblement, après le Grammy Award du meilleur album reggae en 1996, Shaggy doit ambitionner d'être prix Nobel de la Paix en 2015. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent