États-Unis : Chelsea Clinton prend la défense de Barron Trump

États-Unis : Chelsea Clinton prend la défense de Barron Trump
People

Toute L'info sur

L'investiture de Donald Trump

BASHING – À seulement 10 ans, le fils de Donald Trump est souvent moqué sur les réseaux sociaux. Après les railleries dont il a été victime suite à l’investiture de son père le 20 janvier dernier, Chelsea Clinton a décidé de prendre parti pour le petit garçon.

Barron Trump pourrait bien devenir aussi connu que son père. Et pour cause, s’il se fait beaucoup remarquer du haut de ses 10 ans, c’est en particulier pour son comportement jugé étrange par les médias et les internautes. Ses bâillements à répétition, son manque d’équilibre ou encore son manque de réaction lors des représentations officielles ne sont pas passés inaperçus. Une animatrice américaine, Rosie O’Donnell, a même accusé Barron d'être autiste en novembre dernier.

Barron Trump doit avoir le droit d'être un enfant comme les autres.- Chelsea Clinton

Le petit dernier de la dynastie Trump et d’une fratrie composée d'Ivanka, Eric, Tiffany et Donald Jr. a une nouvelle fois été décrié sur la Toile après la cérémonie d’investiture du 45e président des États-Unis, pendant laquelle on le voyait jouer avec son neveu Theodore, âgé de 10 mois, ou ne pas réussir à faire un high-five à sa mère Melania Trump. 

Barron peut compter sur le soutien de Chelsea Clinton

Face à cet acharnement des internautes, Chelsea Clinton est montée au créneau sur Twitter mardi 22 janvier. "Barron Trump doit avoir le droit d'être un enfant comme les autres." a-t-elle écrit sur le réseau social avant de préciser que ce n’était pas pour autant qu’elle était favorable à la politique de Donald Trump. "Se battre pour chaque enfant signifie aussi s'opposer aux mesures de Donald Trump qui nuisent aux enfants.", a continué la fille unique de Bill et Hillary Clinton. 

A 36 ans, cette mère de deux enfants, sait de quoi elle parle puisqu’elle a elle-même vécu à la Maison Blanche pendant huit ans. Elle a notamment dû essuyer de nombreuses critiques lorsque le scandale de Monica Lewinsky a éclaté. Et elle compte bien le faire entendre à ses 1,2 million d'abonnés.

Lire aussi

En vidéo

Qui est Barron Trump, le jeune garçon qui se cache derrière Donald Trump ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent