Face aux critiques sur ses études pour devenir avocate, Kim Kardashian plaide sa cause

People

MAUVAISES LANGUES – Kim Kardashian a annoncé la semaine dernière qu'elle suivait un stage dans un cabinets d'avocats et prévoyait de passer le barreau dans trois ans. Une nouvelle qui lui a valu de nombreuses moqueries et critiques, auxquelles elle a tenu à répondre : elle assure passer ses nuits à étudier.

Elle veut qu'on la prenne au sérieux. Il y a quelques jours, Kim Kardashian révélait qu'elle était actuellement en stage dans un cabinet d'avocats et qu'elle prévoyait de passer le barreau en 2022. A l'image de son défunt père, Robert Kardashian, célèbre pour avoir défendu OJ Simpson, la mère de famille veut devenir avocate. Une nouvelle qui, évidemment,  n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux, où les détracteurs de la jeune femme s'en sont  donnés à cœur joie. 

"L'année dernière, je me suis inscrite au barreau de Californie pour étudier le droit (…) J’ai vu certains commentaires de personnes affirmant que c’était mon privilège ou mon argent qui me permettait de venir ici, mais ce n’est pas le cas", a expliqué Kim Kardashian sur son compte Instagram. "Une personne a dit que je devais 'rester dans ma voie'. Je veux que les gens comprennent que rien ne devrait limiter la poursuite de vos rêves et la réalisation de nouveaux objectifs. Vous pouvez créer vos propres voies, tout comme moi", a-t-elle plaidé, avant de détailler son nouveau quotidien.

Lire aussi

Pour ceux qui croient que c’est la solution de facilité, ce n’est pas le cas- Kim Kardashian

"Pour ceux qui croient que c’est la solution de facilité, ce n’est pas le cas. Je passe mes weekends loin de mes enfants pendant que je lis et que j'étudie, a-t-elle écrit. Je travaille toute la journée, couche mes enfants et passe mes nuits à étudier. Il y a des moments où je me sens dépassée et j’ai l’impression que je ne peux pas y arriver mais je reçois les encouragements dont j’ai besoin de la part des personnes qui me soutiennent", continue celle qui confie avoir changé de numéro de téléphone pour parvenir à se déconnecter et à se concentrer sur son nouvel objectif. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter