Face aux rumeurs de pornographie infantile, Paris Jackson continue de défendre son père

People

SCANDALE – Alors que les fans de Michael Jackson s’apprêtent à rendre hommage au chanteur, décédé le 25 juin 2009, la découverte présumée de documents accablants relance les rumeurs de pédophilie. Agacée par ces accusations, Paris Jackson a vivement défendu son père via Twitter.

Plus de 13 ans après le procès de Michael Jackson, accusé entre autres d’attouchements sexuels sur mineur, la découverte présumée de documents accablants a relancé les rumeurs de pornographie infantile. En effet, le site Radar Online affirme avoir mis la main sur le rapport de police décrivant la fouille réalisée à Neverland, en 2003.

Selon le site, les enquêteurs auraient à l’époque mis la main sur des "images et vidéos d’hommes, de femmes, de petits garçons et de petites filles dans des positions perverses." Des documents, qui selon le rapport de police, ne seraient pas du domaine de l'illégalité. Le département du shérif de Santa Barbara a nié avoir fourni de tels documents, mais les rumeurs autour de la culpabilité du chanteur ont été relancées.

Paris Jackson à la rescousse de son père


Particulièrement énervée face à de telles accusations, Paris Jackson s’est exprimée sur les réseaux sociaux. Elle n’hésite pas à rappeler que le timing de cette supposée découverte est un peu suspect, puisqu’elle survient quelques jours à peine avant l’anniversaire de la mort de Michael Jackson.

"Malheureusement, la négativité fera toujours vendre. Je vous invite tous à ignorer ces tissus de mensonges et les parasites qui font carrière en essayant de calomnier mon père", a-t-elle écrit sur Twitter, avant d’ajouter : "Les gens les plus purs sont toujours rabaissés... Il sera sans cesse prouvé que mon père bien-aimé a toujours été et sera toujours innocent."

C’est également via Twitter que Taj, le neveu de Michael Jackson, s’est exprimé sur le sujet. Selon le site de Radar Online, des photos des neveux du chanteur, posant en sous-vêtements, auraient aussi été retrouvées lors de la fouille. "Non seulement il n'y a rien de vrai dans cette histoire, mais j'en ai vraiment marre de cette merde. Trouvez-vous une vie et laissez-nous vivre la nôtre", a écrit Taj Jackson.

Après avoir été jugé en 2003 pour sept chefs d'accusation, notamment pour attouchements sexuels sur mineur, Michael Jackson avait été acquitté deux ans plus tard.

EN SAVOIR +
>> 
Pornographie, mutilations, SM… Un rapport accablant montre la face très sombre de Michael Jackson
>> 
Michael Jackson : le chorégraphe Wade Robson réitère ses accusations d'abus sexuel
>> 
Frank Cascio : "Michael Jackson n'était pas un pédophile"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter