Femmes battues et Gilets Jaunes : le surprenant changement de registre de Patrick Sébastien

People

MUSIQUE - Patrick Sébastien sortira en septembre un album acoustique baptisé "Entre nous", dont il dévoile les contours dans une interview au journal "Midi Libre". Composé de quatorze chansons inédites et engagées, il y parlera notamment des femmes battues, d'écologie et des Gilets Jaunes.

Changement de cap pour Patrick Sébastien. L'animateur a révélé mardi au cour d'une interview à Midi Libre, qu'il prépare un album acoustique de chansons à texte, à mille lieues de son image de saltimbanque.  Baptisé "Entre nous", il sera composé de quatorze titres personnels et engagés. "L’image fiesta, je l’ai entretenue exprès, mais on ne peut pas me résumer à ça. J’écris tous les jours. Donc certains textes étaient prêts depuis des années. D’autres sont plus collés à l’actualité. J’ai surtout été très heureux de trouver une maison de disques qui y croyait", explique-t-il au quotidien. 

Patrick Sébastien y parlera notamment d'écologie, des Gilets Jaunes, "les vrais, ceux du début, qui se sont fait voler leur combat", mais aussi des femmes battues, un sujet qui le touche particulièrement. "Je suis un vrai féministe", revendique l'artiste. "J’ai été entouré de femmes toute ma vie, et celles qui bossaient avec moi étaient mieux payées que les hommes", confie l'ex-animateur de France 2, remercié par la direction de la chaîne il y a quelques mois. 

Lire aussi

Je n’ai jamais eu pour ambition de convaincre les gens qui ne m’aimaient pas- Patrick Sébastien

"Il y a donc un mélange d’humour, d’acide, de cynisme et puis de choses plus jolies. Le ton général, c’est une musique sans trafic. Ensuite, si ça touche les gens ou pas, on verra bien", précise Patrick Sébastien, qui ne renie pas pour autant son côté festif. Il tournera d'ailleurs cet été dans toute la France pour jouer ses anciens morceaux en compagnie de dix musiciens et de danseuses : "C’est mon plaisir de donner de l’amour aux gens". 

Quant à ses détracteurs, il n'en a que faire. "Je fais ce métier pour les gens qui m’aiment, ceux qui me connaissent vraiment. Je ne veux pas les décevoir. Je n’ai jamais eu pour ambition de convaincre les gens qui ne m’aimaient pas. Si j’avais vendu mon âme, j’aurai pu rester à la télé mais je ne sais pas faire. Ça n’est pas mon caractère". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter