Le frère de Flavie Flament remet en cause ses souvenirs d'enfance maltraitée

Le frère de Flavie Flament remet en cause ses souvenirs d'enfance maltraitée
People

CONTRE-ATTAQUE – Le frère de Flavie Flament dément certains passages du livre "La consolation" et accuse sa sœur de "réécrire l’histoire". Dans cette autobiographie, Flavie Flament évoque des relations toxiques avec ses parents et accuse un photographe célèbre de l’avoir violée à 13 ans.

Chez eux, le linge sale ne se lave pas en famille. Olivier Lecanu, le frère aîné de Flavie Flament, a accordé une interview à Gala dans laquelle il remet en cause plusieurs passages de La consolation. Dans cette autobiographie parue chez JC Lattès, l’animatrice raconte son viol par un photographe célèbre alors qu’elle était âgée de 13 ans. Ce drame, survenu au Cap-d ’Agde, Flavie Flament explique l’avoir enfoui dans sa mémoire avant que les faits ne la rattrapent.

En vidéo

Flavie Flament et son viol oublié

Mais cette version est aujourd’hui contestée par son frère : "Contrairement à ce qu’elle dit, tout cela ne lui est pas revenu subitement, on en parle dans la famille depuis longtemps. A l’époque, Flavie s’était plainte de gestes déplacés à ma mère et mes parents ont aussitôt interrompu les séances chez ce photographe". 

S’il ne remet pas directement en cause les accusations de viol, Olivier Lecanu se montre, en revanche, beaucoup plus catégorique quant aux propos de Flavie Flament sur son enfance maltraitée et évoque "un décalage entre la réalité et les écrits de Flavie". 

Elle entremêle des faits réels et des passages romancés- Olivier Lecanu

Dans La consolation, l’animatrice règle, en effet, ses comptes avec sa mère : "J’ai été élevée dans l’idée que j’étais une ‘mauvaise’ (…)  Ma mère se plaignait, disait qu’elle perdait sa vie à s’occuper de nous. Mais elle savait être tendre lorsque du monde venait à la maison (…) Cela me faisait oublier qu’on me trouvait ‘conne’ et ‘moche’ le matin."

"C’est pour nous totalement hallucinant ! Elle entremêle des faits réels et des passages complètement romancés", estime pour sa part Olivier Lecanu, qui évoque  la complicité entre la mère et la fille à cette époque.  "Leur lien épatait tout le monde dans notre entourage. C’est incompréhensible. Il y a encore cinq ans, Flavie assurait à mon père et à ma mère qu’ils étaient formidables", raconte-t-il.

Cette façon de réécire l’histoire, c’est de la folie pure !- Olivier Lecanu

"Avec Flavie, tout prend des proportions incroyables", poursuit Olivier Lecanu, qui pointe du doigt un "décalage entre la réalité et les écrit de Flavie" et conteste notamment avoir été battu par leur père. Le frère de Flavie Flament remet également en cause le fait que sa mère l’ait poussé dans les bras d’un quadragénaire alors qu’elle n’avait que 17 ans. "Cette façon de réécire l’histoire, c’est de la folie pure !", lance-t-il.

Selon lui, Flavie Flament l’avait averti de la publication de son récit en lui disant "qu’elle voulait s’attaquer à notre mère, qu’elle souhaitait qu’elle se foute en l’air". Dans Closer, Catherine, la mère de Flavie Flament, a fait part il y a quelques jours de son accablement : "J’espère que ma fille trouvera un bon médecin qui lui donnera le bon traitement". 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent