Front national : Hélène, la compagne d'Omar Sy, en colère sur Twitter

People
DirectLCI
COUP DE GUEULE – Si elle vit avec son compagnon acteur en Californie, Hélène Sy n'oublie pas la France. Sur Twitter, elle a vivement réagi, dimanche soir aux résultats du premier tour des élections régionales. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle n'est pas contente...

Elle se définit elle-même comme une "working mama". Engagée à sa manière puisqu'elle préside l'association CéKéDuBonheur, qui améliore le quotidien des enfants hospitalisé. Egalement marraine d'un petit garçon au Niger, impliquée auprès de plusieurs ONG en Afrique, Hélène Sy n'a pas caché sa colère, dimanche soir, en découvrant le résultat du premier tour des élections régionales . La compagne du comédien Omar Sy a d'abord posté "Honte" sur fond noir, sur son compte Twitter.

Avant de citer Jacques Prévert : "Le racisme et la haine ne sont pas inclus dans les péchés capitaux, ce sont pourtant les pires."

Cette maman de quatre enfants a ensuite retweeté un message de Valérie Damidot qui citait les mors de François Giroud dans Gais-z-et-contents journal d'une parisienne, en 1994 : "Ainsi commence le fascisme. Il ne dit jamais son nom, il rampe, il flotte, quand il montre le bout de son nez, on dit : C'est lui ? Vous croyez ? Il ne faut rien exagérer ! Et puis un jour, on le prend ans la gueule et il est trop tard pour l'expulser."

Son dernier message s'adresse de manière implicite aux médias : "Et ça parle encore de sextape, de joueurs de foot que l'on accable quand les plus puissants font souvent pire et quand notre pays va si mal !".

En septembre dernier, Hélène Sy expliquait à Elle pourquoi elle avait décidé, avec mari et enfants, de s'installer en Californie suite aux succès de Intouchables. "Pour nos enfants, pour notre équilibre, on s’est dit qu’il fallait prendre de la distance, trouver un endroit où l’on se sente un plus libres'', avançait-elle.

Interrogé quelques semaines plus tôt sur i24 News, Omar Sy avait de son côté déploré la montée du communautarisme en France. "Tout le monde se ferme et ça devient une bataille rangée. On essaie de parquer les gens dans un coin... Voilà ce qui est en train de se passer un peu en France", analysait-il. Lucide ?

A LIRE AUSSI
>>
Omar Sy vit très mal la montée du communautarisme en France
>> Toute l'actualité des régionales 2015

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter