Accusations de plagiat : une enquête de "Society" accable à nouveau Gad Elmaleh

People
POLÉMIQUE - Le magazine "Society" publie cette semaine une nouvelle enquête sur les rumeurs de plagiat contre Gad Elmaleh. Un comique français l'accuse notamment de lui avoir volé un sketch devenu mythique.

Entre le Canada, les États-Unis ou encore le Maroc, le cas Gad Elmaleh a été passé au crible par Society. Le comique est en effet au cœur de la nouvelle enquête du magazine. Publiée ce jeudi 11 juillet, elle est titrée "Gad et le malaise". Quatre journalistes ont enquêté sur les accusations de plagiat contre l'humoriste.


La chaîne Youtube CopyComic, dont le créateur reste toujours anonyme, diffuse en effet régulièrement depuis le début de l'année des vidéos compromettantes. Des sketchs de Gad Elmaleh y sont comparés à ceux d'autres humoristes. La chaîne affirme notamment qu'il a plagié de grands noms de l'humour américain.

"J'ai décidé de parler"Kamel Bennafla, humoriste marseillais

L'article de  Society se nourrit principalement de témoignages. Il pointe l'existence d'un nouveau plagiat supposé concernant l'un des sketchs mythiques de Gad Elmaleh -"Le blond". Ce sketch aurait été volé à un autre humoriste français à la fin des années 90. Âgé aujourd'hui de 62 ans, Kamel Bennafla explique avoir "décidé de parler".  A l'époque des faits supposés, il est plus célèbre que l'humoriste star d'aujourd'hui. 


A l'occasion du Festival d'Avignon, les deux hommes se retrouvent dans une émission de radio animée par Tex. Kamel Bennafla arrive avec une cassette de son sketch phare, l'histoire d'un Marseillais qui part au ski avec sa femme et qui fait la rencontre d'un blond "beau gosse, propre sur lui qui fait tout bien et ridiculise les autres"... aux caractéristiques semblables à celui qu'on retrouvera quelques années plus tard sur les scènes de Gad Elmaleh. Kamel Bennafla affirme que Gad Elmaleh lui aurait demandé de lui partager la démo de son sketch afin qu'il puisse "progresser" avec.

L'enquête s'intéresse également aux grands noms de l'humour américain tels que George Carlin, Steven Wright ou encore Dave Chappelle, ou encore aux Canadiens Martin Petit et Louis-José Houde. Selon CopyComic, George Carlin aurait notamment été plagié par le comique français. Ce dernier s'était moqué des gens qui utilisaient l'expression "more than happy" et se demandait comment on pouvait "être plus qu'heureux". Or George Carlin faisait rire avec le même sketch avant lui.


 Society a retrouvé sa fille qui n'hésite pas à accuser Gad Elmaleh et parle en l'honneur de son père, décédé en 2008 : "Mon père a mis tellement d’énergie et de temps dans son travail ! Et que ce monsieur fasse ça parce qu’il est simplement paresseux, c’est rageant. C’est du vol !", témoigne Kelly Carlin. Elle confie qu'elle ne connaissait pas Gad Elmaleh avant de recevoir un mail de CopyComic. Le magazine souligne également que l'image des humoristes français en général s'est détériorée aux États-Unis depuis le début de l'affaire. Certains gérants de Comedy club refusent ainsi leurs scènes aux "frenchies". 


En fin d'après-midi, Gad Elmaleh n'avait pas répondu à l'article de Society.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter