Gaffe diplomatique d'Elizabeth II : la presse chinoise s'empare de l'affaire

Gaffe diplomatique d'Elizabeth II : la presse chinoise s'empare de l'affaire

DirectLCI
MISE AU POINT - Après le petit "faux-pas" d'Elizabeth II qui a qualifié les dignitaires chinois d' "impolis" lors d'une entrevue avec une responsable de la police, les médias chinois se sont emparés de l'affaire et ne sont pas très contents.

Les autorités chinoises sont mécontentes. Après la gaffe diplomatique de la reine Elizabeth II qualifiant les dignitaires chinois de "très impolis" après une rencontre avec l'Ambassadeur, la presse chinoise s'empare de l'affaire et elle n'est pas tendre avec nos voisins britanniques. 

Le Global Times , quotidien proche du Parti communiste, a tancé les médias du Royaume-Uni, accusés d'avoir exagéré l'incident et de s'être rués sur l'affaire comme sur un "trésor".

A LIRE AUSSI >> La gaffe diplomatique d'Elizabeth II 

Le journal conseille également aux Anglais de prendre des leçons de savoir-vivre auprès de la civilisation chinoise millénaire. Attention, ça pique légèrement. "L'Occident des temps modernes est parvenu au sommet et a fondé une brillante civilisation, mais ses médias sont peuplés de "bêtes à ragots" déchaînées (...) qui ont conservé les mauvaises manières des "barbares", écrit le journal dans un éditorial publié en anglais.

Mais "comme ils sont constamment exposés à 5.000 ans de civilisation asiatique, nous sommes persuadés qu'ils feront des progrès" s'agissant des bonnes manières, ironise le journal dans sa version en chinois, non publiée en anglais, cette fois. Plus mesuré, un chroniqueur chinois du site Les titres du jour, a évoqué un "embarras visible de part et d'autre qui donne à réfléchir sur les différences culturelles et politiques" entre les deux pays. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter