Gilets jaunes : le spectacle de Franck Dubosc retardé à Besançon

People
MEA CULPA - L’acteur et humoriste Franck Dubosc a présenté ses excuses il y a quelques jours face à des Gilets jaunes, après la diffusion d’une vidéo le montrant en train de les critiquer, les jugeant "trop haineux, trop hargneux". Vendredi soir, son spectacle a été retardé à Besançon par une cinquantaine de Gilets jaunes mais a bien eu lieu.

 "J’ai fait une énorme erreur, l’erreur d’un homme qui a eu peur". C’est avec ces mots que Franck Dubosc a présenté ses excuses sur le plateau de l’émission Touche pas à mon poste ! lundi 10 décembre. L’acteur et humoriste faisait face sur C8 à des Gilets jaunes, après la diffusion il y a quelques jours d’une vidéo, filmée en Suisse, où il critiquait avec virulence le mouvement. "Les gilets jaunes c'est du passé, Monsieur. Vous êtes trop haineux, trop hargneux. A dégager", lance sur cette vidéo Franck Dubosc en réponse à un homme lui demandant de parrainer une émission pour soutenir le mouvement. 


Une déclaration qui a valu au comédien de nombreux commentaires haineux, d'autant plus qu'elle a été perçue comme un retournement de veste alors que Franck Dubosc avait été l’un des premiers à apporter son soutien aux Gilets jaunes.

"Je suis un être humain"

"Je sors de spectacle, je suis fatigué, et il y a ce monsieur qui vient à un moment où il ne faut pas venir, et je craque, parce que je suis un être humain", a expliqué ce lundi la star de la trilogie Camping pour se justifier. 

Spectacle retardé à Besançon

Franck Dubosc a expliqué avoir été dépassé par tous les messages reçus depuis sa première vidéo, certains le critiquant déjà en l’accusant d’opportunisme, d'autres assurant qu'ils ne viendraient plus jamais le voir en spectacle. "J’ai pas l’habitude de ça, je suis juste un clown, on me dit 'je t’aime bien', 'tu me fais rire' ou 'tu me fais pas rire'. Je me suis dit 'mais qu’est-ce que j’ai fait, pourquoi j’ai fait ça'."


L’humoriste, actuellement en spectacle, a alors revêtu un gilet jaune, pour redire son soutien au mouvement : "En porte-parole je n’ai pas les épaules, je vous desservirai. Mais en soutien, volontiers", a-t-il déclaré, rappelant ses origines modestes. Preuve que la polémique ne faiblit pas : le spectacle de l'humoriste a été retardé vendredi soir à Besançon. Franck Dubosc est allé  la rencontre des Gilets jaunes pour discuter avant que le show n'ai lieu normalement. "Une conversation émaillée de questions et de remarques parfois acides", indique l'Est Républicain. mais qui s'est achevée par des "mercis !' et des applaudissements.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter