Golden Globes 2017 : gênants ou émouvants, les 5 moments qu’il ne fallait pas manquer sur le tapis rouge

People

RECAP ' - On a connu des red carpets plus agités mais celui de la 74e édition des Golden Globes, qui s'est tenue dimanche au Beverly Hilton de Los Angeles, a tout de même offert quelques séquences mémorables.

L'interview la plus OKLM

A peine arrivés, déjà fatigués. John Legend et Chrissy Teigen ne font décidément rien comme tout le monde et l'ont une nouvelle fois prouvé dimanche soir. Le couple le plus swag de l'industrie musicale a préféré s'asseoir sur le tapis rouge plutôt que de rester debout inutilement. Ryan Seacrest, le très populaire animateur de la chaîne E!, a même été contraint de rejoindre les deux tourtereaux en bas des marches pour les interviewer. "C'est un dur travail de bien s'habiller et de poser sur les tapis rouges. C'est difficile", s'est amusé le chanteur, à l'affiche de La La Land. "C'est une longue nuit !", s'est justifiée sur Twitter la jeune femme qui ne s'est pas relevé pour saluer Ryan Reynolds. La vie de star, ce cauchemar quotidien.

Justin Timberlake en pleine reconversion

Il est venu animé un tapis rouge inhabituellement calme - et un peu ennuyeux, il faut bien le dire. Justin Timberlake n'a pas pu contenir son envie de prendre la place de Ryan Seacrest. C'est armé d'un presse-papier sur lequel était écrit son nom que le chanteur a fait son apparition à l'antenne de E! avec sa femme Jessica Biel. "A Hollywood, c'est ce qu'on appelle un 'hot change'. C'est quand le flux est en direct, seulement sur Ryan Seacrest, et que vous vous pointez, juste après Andrew Garfield",  a-t-il expliqué en lisant ce qui était écrit sur la feuille qu'il tenait en main. "Je viens juste d'apprendre ce qu'était un 'hot change" donc j'avais envie de le partager avec le monde", a-t-il poursuivi avant de jeter le presse-papier. A la fin de l'interview, il reprend le presse-papier et lance la publicité. Pour mieux le rebalancer.

Milo Ventimiglia joue aux mécanos

Le héros de This is us, en lice pour le Golden Globe de la meilleure série dramatique, a bien failli manquer le début de la cérémonie. La faute à une drôle de tradition. "Il y a dix ans, quand j'étais ici, j'ai dû arroser la pelouse avant de partir pour les Globes. Et à ce moment-là, je travaillais sur ma voiture. Donc c'est devenu un truc entre mes amis et moi. Tu mets ton smoking mais tu dois toujours continuer à faire des choses normales", a-t-il expliqué au micro d'Entertainment Tonight. A celui d'Access Hollywood, il raconte s'être occupé du carburateur de son véhicule juste avant de rejoindre son camarade Justin Hartley, sans mettre une goutte d'huile sur sa tenue de soirée. La preuve ? Milo Ventimiglia l'a postée sur son compte Twitter.

Meilleures amies pour la vie

Les Anglo-saxons appellent ça des "BFF", "best friends forever". Deux duos ont marqué les esprits à leur manière sur le tapis rouge des Golden Globes dimanche. Il y a celles qui n'ont pas eu peur de montrer leur affection. Sarah Paulson, qui a remporté le prix de "meilleure actrice dans une mini-série", a ainsi échangé un tendre baiser avec sa bonne copine Amanda Peet. 

Sophie Turner et Maisie Williams ont elles prouvé qu'une amie était indispensable côté garde-robes. La première a gentiment aidé la seconde avec sa robe afin qu'elle ne se prenne pas les pieds dans sa traîne au moment d'aller au photocall. 

Et la boulette de la soirée revient à...

Jenna Bush Hager, la fille de l'ancien président, décroche la palme d'or de l'erreur. Journaliste pour NBC, qui diffusait la cérémonie dimanche, la jeune femme a mélangé les titres de deux films au moment d'interroger Pharrell Williams. "Vous êtes nommé pour Hidden Fences", a-t-elle lancé au chanteur qui a composé la bande-son de... Hidden Figures, avec Octavia Spencer. Fences est un second film avec Viola Davis - récompensée pour ce rôle - et Denzel Washington. Les internautes n'ont pas manqué de remarquer cette boulette, notamment la réaction un peu perdue de Pharrell Williams qui n'a pas osé corriger son interlocutrice.

Les organisateurs de la soirée aussi se sont trompés. John Legend en a fait les frais sur son carton à table. Après tout, "errare humanum est".

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter