Haro sur le faux Philippe Risoli des réseaux sociaux

Haro sur le faux Philippe Risoli des réseaux sociaux

DirectLCI
CONTREFAÇON - Le vrai Philippe Risoli va porter plainte pour usurpation d'identité contre le faussaire qui alimente des comptes Twitter et Facebook en utilisant son nom.

Elles sont plus que cuitas les bananas. Philippe Risoli est excédé contre le faussaire qui alimente des comptes Twitter et Facebook en se faisant passer pour lui. L'ancien animateur du ''Juste Prix'' a donc décidé de prendre le taureau par les cornes et va porter plainte en début de semaine pour usurpation d'identité. ''Cette personne publie des messages d’une rare vulgarité aussi bien vis-à-vis de Philippe Risoli lui-même que de plusieurs personnalités du PAF'', a expliqué maître Albin, l'avocat de Philippe Risoli, à ''Télé 2 Semaines''. Interrogé par le magazine télé, l'animateur a confirmé qu'il n'avait rien à voir avec ces deux comptes et n'être ''pas tout adepte des réseaux sociaux''. Il espère désormais que la justice ordonnera la fermeture des pages Internet incriminées.

Citations alcoolisées

Le faux compte Twitter – qui n'était plus accessible ce dimanche – a totalisé tout de même plus de 1000 abonnés. Nombre d'entre eux sont d'ailleurs persuadés que l'auteur était l'animateur en personne. A 60 ans passé, celui-ci était simplement soupçonné de commencer à yoyoter. Beaucoup de messages avaient ainsi trait à la boisson. On pouvait notamment lire : ''Ces brunchs du dimanche qui commencent mal ! Je resterai à jeun'' ou ''Je tiens quand même à vous dire que je n'ai aucun souci d'alcoolisme, je déguste du bon vin avec gourmandise, basta.'' D'autres relevaient du surréalisme : ''Dans contrefaçon il y a on'' ou ''Révolté en voyant ces arbres coupés inutilement aux abords des bois. #pourquoi''. Sur Facebook – page toujours accessible –, il déclare également : ''Je réitère, Julien Lepers ne le sait pas, mais si j'avais accepté le poste il n'aurait jamais présenté Questions pour un Champion, car il ne correspondait en rien à une image de winner.''

Toujours dans la musique

En même temps, difficile de critiquer ceux qui sont tombés dans le panneau, l'auteur mêlant subtilement vraies et fausses nouvelles. De plus, Philippe Risoli a montré par le passé qu'il était capable de beaucoup, à l'instar de son inoubliable tube de 2001 ''Cuitas les bananas''. Rappelons au passage ce refrain entêtant : ''Elles sont cuitas les bananas, découpées en dos, les patatos''. A ce sujet, l'animateur a d'ailleurs déclaré récemment au quotidien Centre Presse : ''J'écris des chansons, des mélodies... Mais ce n'est pas le reflet des Bananas ! Même si je ne renie pas totalement cette chanson. Je l'ai écrite le soir de l'arrêt de l'émission du Millionnaire sur TF1. C'était plutôt une chanson désabusée.'' Une déclaration somme toute assez digne du faux Philippe Risoli !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter