Harvey Weinstein inculpé : sur Twitter, certaines ses victimes s'en félicitent

LIESSE - Vendredi, le producteur hollywoodien Harvey Weinstein s'est rendu à la justice après les nombreuses accusations de viol et de harcèlement sexuel dont il faisait l'objet. A la suite de cette étape, de nombreuses personnalités ont manifesté leurs joie.

Harvey Weinstein a choisi de se rendre de lui-même aux autorités new-yorkaises vendredi. Visé par une vague de dénonciations pour de dizaines de faits de viol et de harcèlement sexuel, il a été inculpé d'un viol et d'une agression sexuelle. Sur les réseaux sociaux et dans le milieu hollywoodien, l'événement a créé un vif soulagement, particulièrement parmi les actrices qui ont dénoncé les faits.


Rose McGowan, qui a été la première à accuser Harvey Weinstein de viol, s'est immédiatement réjouie de son inculpation. "On t'a eu Harvey Weinstein, on t'a eu", a-t-elle lancé sur Twitter. Dans un communiqué, elle a aussi déclaré : "J'avais perdu espoir de voir notre violeur rendre des comptes devant les tribunaux (...) Aujourd'hui, nous avons fait un pas de plus vers la justice".

"En 1997, j'ai été violée par Harvey Weinstein, ici à Cannes. J'avais 21 ans. Ce festival était sa chasse gardée", déclarait, dans un discours incendiaire l'actrice et réalisatrice Asia Argento à Cannes. Figure de proue de la fronde anti-Weinstein, elle a fait partie des premières femmes célèbres à avoir accusé le producteur. Lors de son arrestation elle a tout d'abord lancé sur le réseau social : "Qu'est-ce qui t'a pris autant de temps Harvey ?". Elle s'est ensuite frotté les mains en voyant sa mine fermée : "Harvey WeinStein ne sourit plus maintenant".

L'ex-femme de Woody Alla, Mia Farrow, mère de Ronan Farrow, l'instigateur de l'affaire Weinstein a elle aussi réagi sur Twitter. "Chère Mira [Sorvino, ndlr.], je sais comme il a été difficile pour toi et les autres femmes de prendre autant de risques pour prendre la parole pour raconter l'une de vos pires expériences - mais merci, merci ! Ce jour t'est dédié - ainsi qu'aux jeunes femmes qui auraient certainement été ses prochaines victimes", a-t-elle écrit avec le hashtag #Justice.

Mira Sorvino, qui avait expliqué avoir été boycottée à Hollywood parce qu'elle s'était refusée à Weinstein,  a elle aussi remercié ses "sœurs" qui se sont "élevées contre un monstre". "Je suis fière et reconnaissante envers vous toutes", a-t-elle conclu.

La comédienne Heather Graham, qui avait témoigné en 2017 de propositions indécentes faites par le producteur, a elle aussi manifesté sa joie devant la chute du géant hollywoodien. "Aujourd'hui, au lieu de lui prêter attention, je vais célébrer toutes les femmes puissantes de ce monde. C'est seulement le commencement", a-t-elle dit.

"Va pourrir en prison, sac à merde", a de son côté sèchement lâché l'actrice et humoriste Kathy Griffin.

Au terme de son audition, Harvey Weintein a été libéré contre une caution de 10 millions dont un million en cash. Placé sous contrôle judiciaire, il devra porter un bracelet électronique. Son avocat, Benjamin Brafman, a annoncé que son client plaiderait "non coupable".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter