Heather Locklear, la star de "Melrose Place", à nouveau internée sur décision de justice

People

DESCENTE AUX ENFERS - Empêtrée dans une affaire impliquant l'agression d'un policier, l'actrice américaine de 57 ans a choisi de ne pas contester les faits qui lui sont reprochés et a accepté de passer 30 jours dans un établissement spécialisé pour éviter de passer par la case prison, rapporte TMZ.

Elle a depuis plusieurs années quitté les pages "culture" des magazines pour la rubrique "faits divers". Heather Locklear, inoubliable Amanda Woodward dans la série culte des 90's "Melrose Place", continue de se battre contre ses démons. L'actrice américaine de 57 ans a fait face cette semaine aux conséquences judiciaires de ses actes de l'année passée.

Elle avait notamment été arrêtée en juin dernier pour avoir molesté un policier et un ambulancier devant son domicile alors qu'elle était fortement alcoolisée. Des faits qu'elle n'a choisi de pas contester devant un juge, selon les informations de TMZ. Elle a ainsi été condamnée à passer 30 jours dans une clinique psychiatrique, à compter du 6 septembre. En cas de non respect de sa sentence, elle devrait purger une peine de 120 jours en prison.

Voir aussi

Heather Locklear sera soumise à une probation informelle de trois ans. Elle a également interdiction de posséder des armes, des médicaments sans prescription ou de l'alcool. La comédienne, mère d'une jeune fille de 21 ans, était déjà dans un centre de désintoxication en mai dernier. "Elle y a déjà été 20 fois, peut-être 25", expliquait une source proche au magazine People au printemps. 

"Son problème c'est l'alcool, les pilules et sa santé mentale. Elle ne veut pas qu'on la tienne pour responsable", avait-elle ajouté. Un discours qui a évolué ces dernières semaines à en croire TMZ, selon qui l'actrice souhaite prendre ses responsabilités pour ce qu'elle a fait et veut se faire aider pour éviter les problèmes à l'avenir. Sa carrière est au point mort. Elle n'a plus tournée depuis 2017.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter