Après 30 jours dans le coma, le chanteur Herbert Léonard s’est réveillé

DirectLCI
SANTE - Herbert Léonard va mieux. D’après les proches du chanteur, victime d’une embolie pulmonaire le 16 juin dernier, ce dernier est sorti du coma artificiel dans lequel il avait été placé.

Il s’est réveillé. Dans la nuit du 16 au 17 juin dernier, le chanteur français Herbert Léonard était victime d’une embolie pulmonaire. Hospitalisé, il est placé en coma artificiel, une information révélée à l’AFP par sa famille quelques jours plus tard. Depuis son état s’était dégradé, l’interprète de "Pour le plaisir" souffrant de problèmes cardiaques lors des tentatives de réveil, indiquait Le Figaro le 3 juillet.


Ce jeudi, son entourage, interrogé par le quotidien, se veut rassurant. "Ça évolue vraiment dans le bon sens. Il y a une amélioration sensible. Il est actuellement sorti du coma, et il va tous les jours un peu mieux", indique René Sorre, son manager. "Ça va être long, il ne sera pas sur pieds dans 48h. Mais en trois semaines, il est passé d'un état vraiment critique à un état rassurant et stable. Les médecins sont optimistes".

Il va falloir du temps, du repos et de la rééducationCléo, l'épouse du chanteur

Même discours rassurant du côté de Cléo, l’épouse du chanteur. "Herbert est réveillé depuis 48h, après deux tentatives avortées", indique-t-elle au Figaro. "Les organes vitaux vont mieux, seuls les poumons sont encore touchés. Il va être transféré dans un autre centre hospitalier, spécialisé en pneumologie. Il va falloir du temps, du repos et de la rééducation. Après trente jours de coma, le corps ne fonctionne plus tout à fait bien."

Crooner à la française, le Strasbourgeois Herbert Léonard, de son vrai nom Hubert Loenhard, a débuté sa carrière de chanteur dans différents groupes de rock dans les années 1960. S’il enregistre plusieurs albums solo, de 1967 à 1977, il va connaître son plus grand succès au début des années 1980 avec "Pour le plaisir", une chanson d’amour écrite par Julien Lepers, le futur animateur de "Questions pour un champion", qui se vendra à deux millions d'exemplaires.


Par la suite, il enregistrera notamment le duo "Amoureux Fous", avec Julie Pietri, tube de l’été 1983, "Puissance et gloire", la chanson du générique de la série "Chateauvallon", en 1985, ou encore "Quand tu m’aimes," en 1987, dont le clip coquin va susciter la polémique. Depuis 2010, il a participé à plusieurs reprises à la tournée "Âge tendre et tête de bois". Son dernier album, Mise à jour, est paru en 2016.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter