De son vivant, Johnny Hallyday avait déjà fait des donations à David et Laura

People
SUCCESSION - Des documents notariés reproduits par RTL détaillent le montant des donations que Johnny Hallyday avait faites de son vivant à ses deux plus grands enfants. Selon "Le Point", le chanteur ne leur a rien légué dans son testament car il estimait qu'ils avaient déjà eu leur part "par le passé".

Il leur avait déjà donné une partie de son patrimoine. Johnny Hallyday a beau n'avoir rien légué dans son testament à David Hallyday et Laura Smet, il n'en a pas pour autant oublié ses deux grands plus enfants lorsqu'il était en vie. Selon les informations de RTL et du Point, le chanteur leur avait fait des donations. 


"Je ne prends expressément aucune disposition dans ce testament ou dans aucun autre document à l'intention de mes enfants David Smet et Laura Smet, auxquels j'ai déjà fait des donations par le passé",  a ainsi écrit Johnny dans un document rédigé en juillet 2014, dont l'extrait est cité par nos confrères du Point.

Des documents notariés, rédigés il y a plusieurs années, et consultés par RTL, font état de sommes importantes. Pour Laura Smet, le chanteur avait contribué à hauteur de 442.000 euros à l'achat d'un appartement rue du Cherche Midi en 2003, puis à hauteur de 450.000 euros pour un autre appartement, rue Bonaparte, en 2007. Elle recevait également depuis 2004 environ 5000 euros par mois.


Pour David Hallyday, Johnny lui avait légué en 2002 sa part de la Villa Montmorency, où il avait vécu avec Sylvie Vartan. Cette part évaluée à l'époque à 3 millions d'euros est estimée aujourd'hui à 10 millions d'euros, selon la radio. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Succession de Johnny Hallyday : le grand déballage

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter