André Boudou, le père de Laeticia, dit avoir "sauvé" Johnny Hallyday : "Sans nous, il serait mort bien avant et ruiné"

People
CONFIDENCES - Habituellement discret lorsqu'il s'agit de parler de Johnny Hallyday, André Boudou, le beau-père du chanteur disparu, a décidé de prendre la parole. Dans un entretien accordé ce 18 août au Parisien, le père de Laeticia Hallyday est revenu sur sa relation avec le rockeur et sur la polémique autour de son héritage.

Il a été le beau-père de Johnny Hallyday. Huit mois après la mort du chanteur, de huit ans son aîné, André Boudou se confie au journal Le Parisien ce samedi 18 août. Dans une interview réalisée à l'Amnésia, la boîte de nuit familiale du Cap d'Agde, le père de Laeticia revient sur la relation qui l'unissait à son gendre, de huit ans son aîné, qu'il a lui-même présenté à sa fille. 


"On avait une relation passionnelle", raconte-t-il dans les colonnes du quotidien. "J'ai été amoureux de ce mec et il a été amoureux de moi, sans que nous soyons homosexuels. Quand ma fille l'a connu à 20 ans, avec ses bouclettes, elle n'aurait pas fait le poids face à un monstre sacré. Alors, il a pris le paquet, le père et la fille. Et ça a été une histoire d'amour."

"Si Johnny ne nous avait pas rencontrés..."

Ami de longue date du rockeur, l'homme d'affaires est formel : "Si Johnny ne nous avait pas rencontrés, ma fille et moi, il serait mort bien avant et ruiné." "Quand ma fille se lie à Johnny, je mets mon nez dans ses affaires et je découvre qu'il a 120 millions de francs (17 millions d'euros, ndlr) de dettes, notamment un chèque sans provision au Trésor Public de 56 millions. J'arrange le coup etc.., c'est pour cela que dans une lettre, il m'a écrit : 'Tu m'as sauvé la vie'." André Boudou est intervenu plusieurs fois en faveur de Johnny Hallyday, sans avoir "jamais touché un centime", affirmant qu'il a "toujours été plus riche que lui".

En vidéo

Héritage de Johnny Hallyday : qui soutient Laeticia ?

D'ailleurs, selon lui, ses liens avec le chanteur l'ont plutôt desservi sa famille au quotidien. "En fait, c'est simple, dès que ma fille a été mariée avec Johnny, André Boudou est mort, je suis devenu le beau-père de Johnny", explique-t-il au Parisien. "En 1998, première perquisition, redressement derrière... Et ça continue aujourd'hui. Nous n'avons plus de banques et on a encore un contrôle fiscal sur un an. Johnny n'y est pour rien, mais il ne m'a apporté que des ennuis."


Très proches, les deux hommes s'éloignent peu à peu au fil des ans. Johnny et son beau-père se brouillent définitivement en 2014 pour plusieurs raisons. "Ils disent qu'on m’a mis dehors, alors que c'est moi qui ai pris du recul", se défend-t-il. Le départ du rockeur préféré des Français pour la Suisse, "une mauvaise idée (....), il s'est pris un contrôle fiscal et un redressement de 9 millions d'euros", et la signature d'un contrat avec Warner "dans son dos" ont précipité leur rupture. Ils ne sont d'ailleurs pas revus avant la mort du chanteur. "Je le regrette", concède-t-il. "Je suis un peu con, excessif, trop entier. Mais je ne suis pas seul."

"Johnny aurait pu être plus courageux"

Dans la suite de cet entretien confidence au journal, André Boudou déplore la bataille qui s'est nouée autour de l'héritage de Johnny Hallyday. "Je peux comprendre la frustration de Laura et David, mais de là à attaquer tout le monde comme cela, c'est violent. J'espère qu'ils arriveront à se parler. Mais je ne m'en mêle pas", confie-t-il, avant d'évoquer le cas de son fils Grégory, placé en garde à vue en avril dernier. "C'est dur pour lui. On l'emmerde depuis qu'on a su qu'il était l'exécuteur testamentaire de Johnny. Alors qu'il n'avait que des devoirs et aucun droit, le devoir de faire respecter le droit des enfants."


D'ailleurs, l'ancien gérant de boîte de nuit regrette le chanteur disparu n'ait pas éclairci la situation avant de disparaître : "Johnny aurait pu être plus courageux, il aurait pu faire une vidéo pour expliquer sa décision à ses enfants. Cela aurait évité tout cela à Laeticia." Il conclut en donnant des nouvelles de sa fille, Laeticia, avec qui il entretient des "relations compliquées". "Elle a perdu l'homme de sa vie. On l'insulte ainsi que ses filles... Mais j'ai l'impression que cela va mieux."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Succession de Johnny Hallyday : le grand déballage

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter