Hollande-Gayet : le tacle de Royal à Trierweiler

Hollande-Gayet : le tacle de Royal à Trierweiler

UPPERCUT - Ségolène Royal n'est pas tendre avec Valérie Trierweiler, l'ex Première Dame de France. Elle a en effet ironisé au sujet de ses propos dans Paris Match. Précisions.

Valérie Trierweiler doit sûrement voir rouge. Et pour cause, elle vient de subir un sérieux tacle de la part de Ségolène Royal, l'ancienne compagne du chef de l'état François Hollande. Selon le Canard Enchaîné, la présidente du conseil régional de Poitou-Charente se serait moquée des récentes déclarations de l'ex première dame de France. Dès sa sortie de la résidence de la Lanterne, Valérie Trierweiler, légèrement ragaillardie, a en effet accordé un entretien à Paris Match , le magazine dans lequel elle tient une chronique littéraire. Elle a notamment déclaré : "Quand j'ai su, j'ai cru tomber d'un gratte-ciel".

Ségolène fait dans l'ironie

Visiblement pas très réceptive à la détresse de Trierweiler face à l'épreuve Julie Gayet , Ségolène Royal a réagi en empruntant la voie de l'ironie. "Il ne faut pas exagérer. Ce n'est quand même pas le 11-Septembre". Peu compatissante, la femme politique estimerait donc que les affaires de cœur de celle qui lui a succédé dans la vie de François Hollande ne méritent pas tant d'égards.

A l'heure actuelle, Valérie Trierweiler suit une cure de silence. Elle a décidé de peu ou pas parler. Il n'empêche qu'il ne serait pas improbable de la voir tweeter sur la question. Souvenez-vous, il y a deux ans,  la journaliste avait ouvertement soutenu Olivier Falorni sur le célèbre site de micro-blogging , le rival de Royal aux élections législatives. La guerre des ex est déclarée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

Covid-19 : la Chine remet en cause l'efficacité de ses propres vaccins

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter