Hommage populaire : Pierre accompagnera Johnny en Harley "le plus loin possible"

People
INTERVIEW - A l'occasion de l'hommage populaire rendu au rockeur qui était aussi un biker, ce samedi, près de 700 motards vont suivre le cortège funéraire qui descendra les Champs-Élysées de l'Arc de Triomphe à la Concorde avant une cérémonie religieuse à la Madeleine. LCI a demandé à l'un d'entre eux comment il appréhende cet instant.

Ce sera l'un des moments forts de l'hommage populaire rendu à Johnny Hallyday samedi. Suivant les dernières volontés du chanteur disparu, qui souhaitait des obsèques "très rock'n'roll, très axées sur la musique", près de 700 motards accompagneront le cortège funéraire pour honorer la mémoire du passionné de Harley-Davidson qu'il était. En accord avec la préfecture de police, le convoi descendra les Champs-Élysées de l'Arc de Triomphe à la Concorde à partir de midi, avant une cérémonie religieuse à l'église de la Madeleine. Pour l'occasion, LCI a demandé à Pierre Marchal, directeur de la concession Harley District 78, comment il appréhende la descente de l'artère parisienne et cet instant symbolique.

Journaliste : Pourquoi avoir décidé de vous associer à l’hommage de demain ?

Pierre Marchal : Pour l’accompagner le plus loin possible en moto. Jusqu’à la Madeleine si possible. Depuis que l’on sait que l’inhumation aura lieu à Saint-Barth, ça crée une sorte d’hystérie pour l’accompagner jusqu’au bout. Dans l’esprit des gens, ils ne pourront plus se recueillir après donc il faut absolument y aller maintenant. C’est un moment que j’espère plein d’émotion et sans trop de tristesse, parce que je pense que c’est ce qu’il aurait voulu : quelque chose de gai avec le plus de monde possible. Il n’aurait pas souhaité, selon moi, que les gens soient liquéfiés, même s’il n’est pas impossible qu’au son de la musique, même certains d’entre nous craquent. En tout cas l’idée, chez les motards, c’est de faire ça dans la joie et pas dans la tristesse. D’autant qu’il devrait y avoir des groupes qui vont jouer tout au long de la descente des Champs et de la Concorde.

Journaliste : Que représente Johnny pour vous, et plus généralement pour les motards ?

Pierre Marchal : Johnny Hallyday, c’est le rock, les voyages, les Etats-Unis et l’incarnation de la Harley en France, bien sûr. Avec tout le côté liberté et rebelle que ça véhicule. Souvent, les motards s’identifient à lui, c’est impressionnant. Et souvent on en entend certains dire :"Je veux faire comme lui". Il incarne les traversées dans l’ouest américain avec des amis sans trop d’organisation, les grands parcs, le soleil et la musique. D’ailleurs, c’est un peu compliqué de dissocier Harley de Johnny et vice-versa. Le lien entre les deux est historique : depuis qu’il est gamin, il roule en Harley, il les a collectionnées, il en mis sur scène dans ses concerts. Dans les soirées de club, ou lors des conférences en prévision des voyages en moto, on entend souvent du Johnny : "Ma Gueule" ou "Tennessee" qui revient le plus souvent. C’est presque une tradition, il y côté affectif. En ce qui me concerne, c’est sûrement celle que j’aime le plus.

Journaliste : Comment s’est organisé l’hommage des motards prévu samedi ?

Pierre Marchal : C’est une initiative de Harley Owners Group en France, qui rassemble plus d'un million de motards dans le monde. Un nombre de places a été accordé par concession, nous nous partons à quarante de Chambourcy à 9h pour rejoindre les 700 autres à Porte Maillot à 10h. La liste est faite, tout le monde est enregistré. C’est un bel hommage que la marque peut donner et c’est mérité. Il n’y avait pas d’autre chose à faire. C’est assez courant chez les motards quand il y a une disparition, de faire ce qu’on appelle une parade Harley. J’ai été soulagé quand j’ai appris qu’Harley France prenait les choses en mains et je suis heureux de pouvoir y participer avec des passionnés de Johnny et de ce qu’il représente. Si ça n’avait pas été le cas, j’avais déjà songé à titre individuel à organiser une parade avec mon club pour suivre Johnny jusqu’à la Madeleine.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter