Reno, Bruel, Cotillard… de nombreuses personnalités prendront la parole en l'église de la Madeleine

People
HOMMAGES – Ce samedi, les funérailles religieuses de Johnny seront ponctuées de plusieurs prises de parole de célébrités proches de l’artiste. Parmi eux, le comédien Jean Reno et le chanteur Patrick Bruel ou encore l'actrice Carole Bouquet.

En  l’église de la Madeleine ce samedi, ils viendront rendre un dernier hommage à Johnny avant que son corps soit inhumé sur l’île de Saint-Barthélemy. Des personnalités, proches du chanteur disparu dans la nuit du 5 au 6 décembre, doivent prendre la parole pendant l’office religieux dédié à la légende. Aux alentours de 13 heures, Emmanuel Macron, accompagné de sa femme, salueront les proches de Johnny Hallyday devant l’Eglise. Puis le chef de l’Etat prononcera un éloge funèbre au terme duquel les porteurs du cercueil entreront dans l’édifice. 


Monseigneur Benoist de Sinety célèbrera alors la cérémonie religieuse. Les journalistes Philippe Labro et Daniel Rondeau prendront la parole en premiers durant cet office. Ensuite, un groupe chantera la célèbre chanson "Je te promets". Puis la première lettre de Saint-Paul Apôtre aux Thessaloniciens et le "chant du Psaume" résonneront dans la Madeleine.  

Bruel lira son propre texte

Marion Cotillard se chargera de la deuxième lecture de la lettre de Saint-Paul. Plusieurs prières se succéderont jusqu’au discours de la comédienne Carole Bouquet suivi d’une lecture par ses soins des "Huit Intentions de Prières". Le père de Sinety reprendra alors l’office religieux puis laissera Jean Reno lire le poème "L’escargot". Viendront ensuite l’actrice Sandrine Kiberlain - qui lira le texte "Mère Theresa" – et Patrick Bruel qui lira son propre texte. Enfin, Line Renaud, marraine artistique de Johnny, lira le texte " Mon plus beau Noël".


Après la prière finale, le corps de la légende sera béni par sa famille. L’Ave Maria sera entonné avant que le cercueil n'entame sa procession vers la sortie.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : l'immense "hommage populaire"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter