Pourquoi Johnny Hallyday a choisi d'être enterré à Saint-Barthélémy

POUR L’ÉTERNITÉ - Ses proches et les Français ont dit "adieu" à Johnny Hallyday, ce samedi 9 décembre, au cours d'un hommage populaire d'une incroyable ferveur. Pour ses fans, c'était aussi l'occasion d'approcher une dernière fois leur idole, dont la dépouille s'envolera dès dimanche pour Saint-Barthélémy avant l'inhumation prévue lundi. Une île avec laquelle il avait tissé des liens forts.

Sous le soleil, pour l'éternité. Ce samedi 9 décembre, la France a dit "adieu" et "merci" à son idole au cours d'un hommage populaire d'une ferveur bouleversante. De centaines de milliers de personnes venues des quatre coins de la France se sont massées entre les Champs Elysées et la place de la Madeleine pour rendre un dernier hommage à Johnny Hallyday. 


L'occasion pour les Français de saluer une dernière fois leur idole avant qu'elle ne prenne la direction de sa dernière demeure à Saint-Barthélémy, comme le chanteur l'avait vraisemblablement exprimé dans ses dernières volontés. Ce dimanche, un Boeing 757 privé d'une capacité de 62 passagers décollera ainsi du Bourget à 9h, direction l'île antillaise, avec la dépouille du rocker et ses proches.

Il était tombé amoureux de l’îleBruno Magras, le président de la Collectivité de Saint-Barthélemy

Un choix qui attriste certains de ses fans qui estiment qu'il sera difficile pour eux d'aller se reccueillir sur la tombe. D'autres pensent à l'opposé qu'il faut respecter sa volonté. Seule voix discordante quant à cette décision du côté des stars, celle de Michel Polnareff qui, dans un post sur Facebook, a regretté que "l'on soustrait l'enveloppe du chanteur à son public". 


Pourtant, c'était la volonté de Johnny Hallyday de reposer sous le soleil de Saint-Barthélémy, face à la mer. Bruno Magras, président de la collectivité locale, l'a déclaré cette semaine à l'AFP. Il s'est également souvenu de sa rencontre avec le chanteur : "C'était dans les années 70, il est arrivé avec son ami Joe Dassin sur un bateau qui s'appelait 'Le Vendredi 13'. Ensuite, il est reparu sur l’île en 2006, puis a fait construire sa maison. Chaque fois qu'il venait, il m’invitait à dîner chez lui, le courant était bien passé. Il était tombé amoureux de l’île", explique-il. C'est au petit cimetière de Lorient, dans l'Anse qui porte le même nom, que le chanteur reposera pour l'éternité. Seule la famille proche sera conviée, ce lundi 10 décembre,  à assister à la cérémonie. 

En vidéo

Johnny Hallyday sera inhumé sur l'île de Saint-Barthélémy

Villa ouverte aux sinistrés d'Irma

Entre Johnny et ce petit bout de France, perdu dans la Mer des Caraïbes, le lien est presque viscéral. C'est là, que dès qu'elle en avait l'occasion, la famille Hallyday se retrouvait pour les fêtes et les vacances dans la "Villa Jade", construite en 2008. Et la famille se fondait dans le paysage paradisiaque. Les habitants de l'île se souviennent ainsi de la discrétion et de la gentillesse de Johnny Hallyday, d'autres se souviennent de lui poussant son caddie au supermarché comme tout le monde, ou bien allant fêter l'anniversaire d'un membre de la famille dans un restaurant. Tous les habitants avaient en fait eu l'occasion de croiser le clan, à la plage, au supermarché ou dans un restaurant ou bar branché. "Personne ne lui courait derrière. Il pouvait aller faire ses courses, se promener, aller à la plage, rester chez lui. Personne ne le sollicitait", poursuit Patrick Mérou, voisin du couple Hallyday, à LCI. "La culture des personnes de l'île ce n'est pas de les harceler ou de demander des autographes. Il a dû se sentir plus libre qu'en métropole ou ailleurs", ajoute sa femme Alexandra Mérou.

Mais c'est aussi sa générosité qui reste dans les mémoires : en septembre, après le passage du cyclone Irma, le chanteur, qui avait quitté l’île quelques jours plus tôt, avait ouvert sa maison aux sinistrés. Malheureusement, la villa était trop endommagée pour pouvoir accueillir des habitants sans risque. "Il participait à la vie de Saint-Barth. L'été dernier, nous avons fêté les 20 ans de mon fils chez lui. C’est un souvenir qui restera gravé", indique encore Carole Gruson. 


Johnny Hallyday sera bel et bien entouré de bienveillance et de tranquillité, dans sa dernière demeure. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : l'immense "hommage populaire"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter