Hugh Grant et la prostituée Divine Brown : l'acteur revient sur le scandale

People
SCANDALE - Dans une interview accordée à CBS, intitulée "Hugh Grant pour de vrai", l'acteur anglais est revenu sur sa carrière et l'épisode douloureux qui s'est déroulé en 1995 : son arrestation avec Divine Brown sur Hollywood Boulevard

C'était il y a bien longtemps, dans une contrée quasiment imaginaire où batifolent les célébrités. Un acteur prénommé Hugh Grant, alors en couple avec une certaine Liz Hurley, est subitement pris d'une envie pressante de petite gâterie. Il s'arrête sur Hollywood Boulevard et se fait offrir une petite attention par une demoiselle prénommée Divine Brown. 

La suite, tout le monde la connaît : la passe la plus célèbre du showbizz n'aura coûté financièrement que 20 dollars à l'acteur mais en réalité, tout cela lui aura coûté bien plus : une amende de plus de 1000 dollars, un cours sur le VIH et une rupture avec sa sublime compagne d'alors. 

"Les gens ont pensé que j'étais ce gentil mec que je jouais dans ce film"

Vingt et un an plus tard, Hugh Grant s'en est remis, Liz Hurley également mais pour les besoins d' une interview à CBS , l'acteur s'est exprimé sur le sujet. Il a qualifié cette histoire "d'erreur". "J'étais un sale gosse... J'étais très saoul. Et ouais, c'est regrettable", a lancé l'acteur. Pleinement conscient du scandale que cela a provoqué, il s'étonne malgré tout de son ampleur et de son image véhiculée à l'époque. 

"L'ampleur médiatique était totalement prévisible. Il était évident que cela ferait un énorme imbroglio, en particulier avec cette absurde personnalité qu'on me collait sur le front, en rapport avec mon personnage dans Quatre mariages. Les gens ont pensé que j'étais ce gentil mec que je jouais dans ce film. Je suppose que le contraste entre les personnages que j'ai joués et ce comportement déplorable était savoureux pour les médias. Finalement, je comprends pourquoi c'est devenu un tel scandale", confesse l'acteur. Fort heureusement deux décennies plus tard, tout le monde a quasiment oublié... ou presque. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter