Iggy Azalea s'attaque à une chaîne de pizzerias

Iggy Azalea s'attaque à une chaîne de pizzerias

People
DirectLCI
SCANDALE - La rappeuse australienne, connue pour ses échanges enflammés sur les réseaux sociaux, a déversé son fiel sur un nouvel ennemi : une chaîne de pizzerias qui aurait divulgué son numéro.

Tout a commencé avec une simple pizza au fromage, que la rappeuse s'est fait livrer d'un établissement la chaîne Papa John's, à Los Angeles. Les premières charges ont commencé quelques heures avant le gala des Grammys, où Iggy Azalea était nommée dans deux catégories. Elle s'est plaint que le livreur de pizzas ait rendu public son numéro de téléphone, avant d'accuser Papa John's de violer son droit à la vie privée. Azalea a inclus des photos de messages non sollicités d'un fan demandant un rencard.

Une habituée des échanges furieux sur Twitter

La chaîne de pizzerias a tenté de désamorcer la crise sur Twitter en faisant de l'humour, chose commune pour les grosses sociétés américaines, répliquant à Azalea que le livreur "aurait dû y penser", et a ensuite cité l'une de ses chansons : "Please don't bounce us" (Ne nous vire pas, s'il te plaît). Azalea ne l'a pas trouvée drôle et a même menacé d'entreprendre une action en justice.

"Quand un employé vole une information, il s'agit d'un brèche de données. C'est illégal. Il y a des étapes qu'une entreprise doit suivre ensuite", a-t-elle tweeté. "Et ça n'inclut pas de tweeter des paroles de chanson à un client qui fait la plainte", a-t-elle poursuivi. "C'est totalement amateur. J'exige une vraie réponse."

Iggy Azalea a été au centre de plusieurs séries d'échanges acrimonieux sur Twitter, notamment avec la rappeuse Azealia Banks qui a accusé l'Australienne d'exploitation, car elle chante avec un accent de femme noire américaine. Elle est rentrée bredouille des Grammys.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter