"Il était très cruel" : Pamela Anderson dévoile tous ses échanges avec l'ex-compagne d'Adil Rami

"Il était très cruel" : Pamela Anderson dévoile tous ses échanges avec l'ex-compagne d'Adil Rami
People

GRAND DÉBALLAGE - Pamela Anderson a dévoilé dans la nuit de mercredi à jeudi des courriers échangés avec Sidonie Biémont, l'ex-compagne d'Adil Rami. Elle accuse notamment le footballeur d'avoir fait preuve de violences psychologiques, mais aussi physiques à son égard.

Le règlement de comptes se poursuit. Pamela Anderson, après avoir annoncé mardi sa rupture avec Adil Rami, a publié dans la nuit de mercredi à jeudi sur son site Internet les longues lettres qu'elle a échangées avec  Sidonie Biémont, l'ex-compagne du footballeur et mère de ses deux enfants. Les deux femmes, qui accusent au fil de ces échanges le footballeur de les avoir toutes les deux trahies et manipulées, y livrent de nombreux détails. 

Avant de dévoiler ces courriers, Pamela Anderson précise qu'elle a décidé de le faire pour mettre un terme aux abus dont sont victimes de nombreuses femmes. "C’est un pervers narcissique, dangereux, qui ne pense qu’à lui. Même dans sa publication, il ne nie pas avoir été abusif, il est juste en colère que les gens soient au courant. (…) Les abus ne doivent pas être cachés. Ce ne sont pas des affaires personnelles. C'est une épidémie", écrit l'actrice. 

Lire aussi

"Salut Sidonie, C’est Pamela. Désolée de te contacter de cette façon. J’ai essayé de t’envoyer un message par Instagram mais peut-être que je suis bloquée ou… Ça n’a pas d’importance. (…) Ça fait deux ans que je demande à Adil de te rencontrer. Je sais ce que c'est d'être une mère célibataire", commence Pamela Anderson. "Je veux juste aider, j’espère qu’Adil pourra voir ses enfants plus souvent et si tu me rencontrais, tu serais plus confiante. J’ai élevé deux magnifiques garçons seule, sans nounou, j’étais une battante".

Sidonie Biémont lui répond avec gentillesse qu'elle apprécie son message, mais semble troublée. "Ce que je ne comprends pas du tout… c’est qu’est-ce qu’Adil te dit ? Juste pour être claire, nous avons rompu en juin 2016 [en 2017, corrige-t-elle plus loin, ndlr] – comme tous les étés et normalement on se remettait ensemble ensuite – mais j’ai appris dans la presse qu’il avait fait ta connaissance. J’ai été triste et choquée. Et puis, pendant presque un an et demi, nous avons continué à nous voir en tant qu’amants, il était discret et me disait que tout allait 'se finir bientôt'", révèle son ex-compagne, qui explique avoir mis un point final à leur histoire début 2019.  

Il était très cruel avec moi, parfois. Il m'a attrapé les cheveux et jeté par terre à Los Angeles l'été dernier.- Pamela Anderson

Voir aussi

On découvre alors, au gré des échanges, comment Adil Rami aurait manipulé les deux femmes, assurant à Sidonie Biémont que sa relation avec Pamela Anderson était juste pour se faire de la publicité. "Il m’a dit que vous n’aviez jamais vécus ensemble, que tout était politique entre vous et qu’il ne pouvait rien faire", confie Sidonie à Pamela, qui lui raconte à son tour comment Adil Rami l'a isolée. "Je n’ai pas eu le droit de rencontrer les autres femmes de joueurs. Il m’a dit qu’elles étaient toutes vulgaires/pétasses/bimbos et que j’étais mieux qu’elles", explique Pamela Anderson, qui dénonce également des violences et la peur qu'Adil Rami, très jaloux, lui inspire.

"Il était très cruel avec moi, parfois. Il m'a attrapé les cheveux et jetée par terre à Los Angeles l'été dernier. Parce que je l'ai quitté pour aller à l'hôtel après une séance photo avec des amis. (…) L'été précédent, il m'a poursuivie partout à Los Angeles et à St Tropez - cet été a été le pire. Il a écrasé mes deux mains. J'ai dû aller  à l'hôpital (6 mois après) parce que j'avais très mal. Je ne pouvais pas écrire, ni ouvrir une bouteille d'eau. (…) Il m'a encore fait mal au Mandarine hôtel". 

Tu étais l'officielle. J'étais la maîtresse officielle. Et il avait des filles d'Instagram qu’il invitait au football ou ailleurs. - Sidonie Biémont

Pamela Anderson se dit ensuite inquiète pour Sidonie et ses deux enfants. "Il est malade. Un narcissique ne peut pas changer, dit-on. Mentir aussi longtemps. Plus de 2 ans ? Nous faire mal à nous, à nos enfants et à nos familles. C'est un sociopathe. Il est dangereux J'ai peur de lui. (…) Protège-toi, protège tes garçons et sois bien. Encore une fois je suis désolée", conclut l'ex-star d'"Alerte à Malibu".

Sous le choc, Sidonie Biémont explique qu'elle ne veut plus entendre parler d'Adil Rami. Elle se dit certaine qu'il y a eu d'autres femmes dans la vie du footballeur. "Tant pis pour les enfants. Il est trop dangereux. Ah et oui. Les autres filles. Il m'assurait qu'il ne se passait tien. Quand tu es amoureux et que tu veux CROIRE, tu peux vraiment fermer tes oreilles et ton esprit. Je vais m'en remettre, vous aussi. (…) Je te souhaite le meilleur."

Voir aussi

Après ces accusations, le réseau Solidarité Femmes, dans lequel Adil Rami était engagé, a annoncé avoir suspendu leur pour l'instant. "La FNSF applique des principes d'intervention auprès des femmes victimes de violences qui sont l'écoute et de croire leur parole. La FNSF a donc décidé de suspendre la collaboration en vue d'actions futures avec Adil Rami, dans l'attente de clarifications et d'informations complémentaires concernant les déclarations de son ex-compagne" détaillent les responsables sur leur site Internet. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter