"Il s'est battu comme un lion" : son cancérologue évoque le dernier combat de Johnny

RÉCIT - Après le décès de l’idole des jeunes dans la nuit du 5 au 6 décembre, son cancérologue et son ancien coach sportif ont tenu à rendre hommage à "une force de la nature". Sa vie d’excès et d’ennuis de santé n’ont jamais eu raison de sa combativité et de sa détermination.

Ses admirateurs le savent, au fil de ses soixante ans de carrière, Johnny Hallyday, l’infatigable et inégalable showman, ne s’est jamais économisé. Un trait de caractère qui lui collait à la peau, aussi bien à la vie qu’à la scène. En témoignent, les hommages respectifs de David Khayat, le cancérologue qui a accompagné le rockeur ces derniers mois pendant sa maladie, et celui de Hervé Lewis, son coach sportif pendant une vingtaine d’années. 


"J'ai rarement vu en quarante ans d'exercice de la cancérologie quelqu'un d'aussi fort, d'aussi puissant, d'aussi déterminé. Il était déterminé à vivre, à se battre", a confié son médecin sur BFMTV, ce jeudi . "Il s'est battu comme un lion, avec détermination et accompagné de Laeticia qui lui a permis de vivre le combat de manière exemplaire, vraiment", précisait-il la veille au mirco de RTL, refusant de livrer des précisions médicales en raison du secret professionnel. Même dans les derniers mois, le chanteur le plus emblématique de France ne voulait pas abandonner la scène. "Mon travail a été de faire en sorte qu'il puisse le faire physiquement, on a fait en sorte qu'il puisse faire toutes les soirées, les concerts", a expliqué à ce sujet le Dr David Khayat.

En vidéo

Johnny Hallyday, une machine à tubes

"Il aimait soulever de la fonte"

Sur le plan physique, Hervé Lewis compte parmi les personnes les plus à mêmes de parler de la star. En tant que coach sportif, il a entrainé Johnny Hallyday durant une vingtaine d’année. "Il a toujours été dans l’excès dans ce qu’il faisait et il pouvait l’être également dans le sport. Quand il s’y mettait, il s’y mettait. On pouvait aller deux ou trois heures à la salle. C’était un Viking, une force de la nature. Avec lui, on travaillait l’endurance, la musculation", détaille-t-il à 20 Minutes. Et de poursuivre : "J’y mettais aussi un peu de boxe. Par période, il a été très en forme (…) Il aimait soulever de la fonte. Il se donnait bien."

Le fait est qu'il n'y a pas que pour préparer ses concerts toujours plus physiques, que Johnny savait mettre son corps à rude épreuve. Alcool, drogue, vitesse... les nombreux excès qui ont rythmé sa vie et sa carrière sont allés de paire avec de nombreux ennuis de santé, plus ou moins graves, au cours des dernières décennies. Pourtant, jusqu’au dernier en date qui l’a emporté, Johnny, en guerrier, s'était toujours relevé.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet