"Il va profondément nous manquer" : Meghan Markle salue la mémoire du photographe Peter Lindbergh, mort à 74 ans

People

HOMMAGE - La duchesse de Sussex s'est fendue d'un post Instagram pour réagir au décès d'un des photographes les plus célèbres et les plus talentueux de la planète mode, décédé mardi 3 septembre.

Son nom ne vous dira peut-être rien mais vous n'avez pu échapper à ses portraits. Des clichés souvent en noir et blanc devenus iconiques et presque intemporels dans un monde où la retouche est devenue le mot d'ordre. Le photographe de légende Peter Lindbergh est mort mardi 3 septembre à l'âge de 74 ans, ont annoncé ses proches sur son compte Instagram.

"Il laisse un grand vide", écrivent "avec une grande tristesse" la femme de l'artiste allemand Petra, sa première épouse Astrid, ses quatre fils Benjamin, Jérémy, Simon, Joseph et ses sept petits-enfants, en légende d'une photo représentant une table vide dans un studio photo. Le même cliché a été repris par Meghan Markle sur la page Sussex Royal.

Ils ont travaillé ensemble sur l'un de ses derniers projets publiés

La duchesse de Sussex partage également une sublime photo d'eux deux, bras dessus, bras dessous en marge d'un shooting. "Il va profondément nous manquer", souligne celle qui a été l'une des dernières collaboratrices de "l'estimé photographe". C'est ensemble qu'ils ont pensé le numéro de septembre du British Vogue dont elle est la rédactrice en chef. "Elle avait travaillé avec lui par le passé et l'avait personnellement choisi pour immortaliser les 15 femmes sur la couverture du numéro de septembre du British Vogue dont elle est la rédactrice en chef. Elle n'a pensé à aucun autre photographe pour donner vie à ce projet important", note Sussex Royal.

Voir aussi

La jeune militante écologiste Greta Thunberg, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, les actrices Jane Fonda, Salma Hayek-Pinault, Gemma Chan ou encore Laverne Cox sont notamment passées devant l'objectif de Peter Lindbergh. "Son travail était admiré dans le monde entier car il savait capturer l'essence d'un sujet et promouvoir des idéaux de beauté sains, en rejetant Photoshop et en préférant la beauté naturelle avec un maquillage minimal", souligne Meghan Markle. La duchesse elle-même avait demandé à ce que les taches de rousseur de ses invitées dans le British Vogue apparaissent sur leurs photographies.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter