"Ils m’appelaient le Libanais, le pédé" : Mika raconte son expérience du harcèlement scolaire

People

TOUCHANT - Interrogé dans "Suite Parentale", la nouvelle émission de France 4, Mika évoque le harcèlement scolaire dont il fut victime durant son enfance, à Londres. Un entretien dont la chaîne vient de dévoiler un court extrait.

Il s’est construit une image de chanteur positif, énergique et enthousiaste à coups de tubes bondissants comme "Grace Kelly", "Relax", "Take it Easy" ou encore "Love Today". Mais derrière les sourires et les décibels de bonheur, Michael Hollbrook Penniman Jr, alias Mika, cache des blessures qu’il évoque avec parcimonie. On se rappelle de ses confidences au sujet de son homosexualité dans Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, en juin 2015 sur France 3. Une orientation qu’il a longtemps cachée à son entourage, par peur des conséquences. 

"Imaginons un garçon de 13-15 ans qui, dans sa tête, pense qu'il doit construire une autre vie pour être accepté ou avoir la même chance que d'autres. Alors, il ou elle doit faire semblant d'être quelqu'un d'autre", expliquait-il. "Moi, je me suis dit que jamais, jamais, jamais, je ne le dirais. Je disais : 'Quelle honte, c'est horrible.' Et ça, ça peut provoquer une attitude destructrice qui sera mauvaise pour tout le monde. [...] L'oppression et les gens qui font semblant d'être quelqu'un d'autre sont des choses très dangereuses."

J’aimerais bien dire que je n’ai pas de cicatrices de cette période de ma vie mais ça serait un mensonge.- Mika

C’est avec une même franchise qu’il a accepté de raconter son expérience du harcèlement scolaire dans "Suite Parentale", la nouvelle émission présentée par Agathe Lecaron et Benjamin Muller. Dans le premier numéro qui sera diffusé le mardi 6 novembre à 21h sur France 4, Mika raconte ses années difficiles au lycée français Charles-de-Gaulle, à Londres où il avait emménagé avec ses parents à l’âge de 8 ans. Né à Beyrouth, en 1983, il avait passé jusque-là toute son enfance à Paris. 

"Comme beaucoup j’ai été victime de harcèlement scolaire", explique-t-il dans un extrait dévoilé sur les réseaux sociaux. "Ils m’appelaient le Libanais, le pédé… Pas seulement avec des mots mais avec des trucs, avec des objets, avec des canettes, avec des cailloux que je recevais dans la tête. J’aimerais bien dire que je n’ai pas de cicatrices de cette période de ma vie mais ça serait un mensonge. Et bien sûr j’en ai."

Voir aussi

Dans cette période difficile, Mika a toujours pu compter sur la musique pour avancer. Depuis la sortie en 2007 de son premier album, "Life in Cartoon Motion", vendu à plus de 19 millions d’exemplaires dans le monde, il est devenu l’un des chanteurs les plus populaires de sa génération. En 2014, il a rejoint l’édition française du télécrochet "The Voice" sur TF1, dont il s’apprête à tourner la nouvelle saison dans quelques jours, aux côtés de Jenifer, Julien Clerc et de Soprano.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter