VIDÉO - "Tu veux échanger ta situation avec moi ?" : le coup de gueule de Bigard contre le fisc agace les twittos

People
DirectLCI
RÈGLEMENT DE COMPTE – Fini de rigoler, ou presque. Dans le viseur du fisc, Jean-Marie Bigard se lâche dans une petite vidéo postée sur son compte Twitter. Un coup de gueule moyennement apprécié par les internautes. Morceaux choisis.

Jean-Marie Bigard n’est pas content. Mais alors pas du tout. Dans une vidéo postée mardi sur son compte Twitter, suivi par quelques 18.000 abonnés ,l’humoriste, visiblement récemment victime d’un contrôle fiscal, dit tout le bien qu’il pense des impôts. Car à l’écouter, ce n’est pas la première fois qu’il est épinglé par l’administration. 


"Ça y est les amis, ça y est, alléluia ! J'ai enfin la définition de fisc, tu sais fisc, les impôts. Je sais ce que ça veut dire, ça veut dire en fait Fédération Internationale de Sodomie Citoyenne", lance-t-il, avec toute l’élégance qui le caractérise. "Eh ben tu vois, je suis soulagé. Parce que j'avais mal au cul, je savais pas pourquoi, et maintenant je me dis ‘Ah oui, d'accord’."

Je suis fiscalement contrôlé depuis 30 ans, sans interruptionBigard, sur Twitter

Bigard le terrible en profite pour annoncer qu’il évoquera le sujet dans son prochain spectacle, "Du Big Bang à l’herpès génital". Titre du sketch : "Fisc fucking". Il fallait y penser. Craint-il des représailles suite à cette saillie sur les réseaux sociaux ? "Je suis fiscalement contrôlé depuis 30 ans, sans interruption", assure-t-il. "Ils habitent à la maison, donc je peux leur chier un peu dessus, ce sont des voisins !". Amis de la poésie…


Sur Twitter, le coup de l'un des humoristes les plus populaires passe modérément, à l'heure où de nombreux Français attendent fébrilement leur avis d'imposition...

Et vous, qu'en pensez-vous ? Jean-Marie Bigard va-t-il trop loin ? Où exprime-t-il une colère légitime ? 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter