Inculpé pour avoir simulé son agression, l’acteur Jussie Smollett clame toujours son innocence

People

SURREALISTE – L’acteur Jussie Smollett été inculpé vendredi par la justice américaine après avoir été accusé d’avoir orchestré sa propre agression raciste et homophobe, en janvier dernier. Evincé de la série "Empire", il continue pourtant d’affirmer qu’il est innocent…

Jussie Smollett plus que jamais dans la tourmente. La justice de Chicago a annoncé vendredi avoir retenu pas moins de de 16 chefs d’inculpation contre le comédien américain de 36 ans, accusé d’avoir mis en scène sa propre agression raciste et homophobe, le mardi 29 janvier aux alentours de 2h du matin, dans une rue du centre de la ville. 

Interrogé par la police, la vedette de la série Empire avait affirmé avoir été pris pour cible par deux hommes blancs qui avaient enroulé une corde autour de son cou avant de l’asperger d’une substance chimique et de hurler des insultes faisant référence au slogan "Make America Great Again", le slogan du président Donald Trump pendant la campagne présidentielle de 2016.

Voir aussi

Au fil des jours, cette version des faits allait être mise à mal par les enquêteurs, deux frères d’origine nigériane affirmant avoir été payés par Jussie Smollett pour orchestrer une fausse agression. Le jeudi 21 février, le chef de la police de Chicago Eddie Johnson allait donner une conférence de presse retentissante, accusant le comédien d’avoir "exploité la douleur" du racisme afin d’obtenir une augmentation de salaire.

Déféré devant un tribunal de Chicago, Jussie Smollett était libéré sous caution quelques heures plus tard. Après avoir retrouvé le plateau de la série "Empire", il allait être évincé des derniers épisodes de la saison en cours de tournage… tout en continuant de clamer son innocence. C’est en tout cas sa stratégie de défense, alors qu’il risque jusqu’à trois ans de prison et une lourde amende.

Voir aussi

Dans un communiqué publié vendredi, son avocat Mark Geragos dénonce "une inculpation redondante et vindicative qui n’est rien de plus qu’une tentative désespérée pour faire la une des journaux" et accuse les forces de l’ordre d’avoir "volé" la présomption d’innocence de son client. "Le fait qu'il soit inculpé n'est pas une surprise. Ce qui l'est, c'est qu'on retienne 16 chefs d'accusation contre lui".

Ces dernières semaines, les représentants de Jussie Smollett ont laissé entendre qu’ils allaient mettre en œuvre une "stratégie agressive" pour défendre le comédien. Il affirment également s’interroger sur la manière dont de nombreux détails de l’enquête ont rapidement fuité dans les médias américains.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter