INFO LCI – Héritage Hallyday : Bank of America accepte d’être désignée comme trustee pour gérer les actifs du chanteur

People
JUSTICE – Selon nos informations, dans un courrier daté du 6 avril, Bank of America a accepté d’être désigné comme trustee pour gérer les actifs du chanteur. Un énième rebondissement, à quelques jours seulement du délibéré de la justice attendu vendredi.

Même s’il arrive tardivement, c’est un élément de poids pour Laëticia dans la procédure en référé qui l’oppose à David et Laura devant le tribunal de grande instance de Nanterre. Selon nos informations, Bank of America a accepté d’être désigné comme trustee pour gérer les actifs du JPS Trust, structure dans laquelle les biens de Johnny Hallyday se trouvent.


La justice avait demandé à l’avocat de Laëticia Hallyday, Me Ardavan Amir-Aslani, de communiquer le nom de ce trustee avant le lundi 19 mars. A l’audience du 30 mars, l’avocat avait indiqué au tribunal que son équipe cherchait un trustee depuis plusieurs mois. Mais qu’aucun n’avait pour l’heure formellement accepté cette désignation. Selon lui, le gestionnaire devait être "une banque qui a au moins 500 millions d’euros actifs sous gestion".

En vidéo

Johnny Hallyday, dans le secret du trust

Une banque de renom

C’est désormais chose faite avec une banque de renom. Dans un courrier daté du 6 avril, que LCI a consulté, Bank of America "accepte sa nomination en tant que trustee" du JPS Trust. Selon nos informations, ce document a été transmis aux magistrats ainsi qu’à toutes les parties ce lundi 9 avril.


Reste à savoir si les garanties apportées même tardivement par la défense de Laëticia influeront sur la décision des juges attendue ce vendredi. Ils devront, entre autres, se prononcer sur le gel ou non des actifs de l’artiste, dans l’attente d’un débat au fond, devant la chambre civile en charge des successions. La justice devra trancher si c’est le droit américain ou le droit français qui s’applique pour l’héritage de l’artiste.


Contacté par LCI, Me Emmanuel Ravanas, un des avocats de Laura, n’a pas souhaité faire de commentaire. Tout comme Me Ardavan Amir-Aslani, l’avocat de Laëticia.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Succession de Johnny Hallyday : le grand déballage

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter