Ingrid Chauvin confesse avoir pensé au suicide

Ingrid Chauvin confesse avoir pensé au suicide
People

RÉVÉLATIONS - Ingrid Chavin poursuit ses confessions concernant la mort de sa petite Jade. Sous le choc au moment du drame, la comédienne avoue avoir pensé au pire.

Le 25 mars 2014, Ingrid Chauvin a vécu le cauchemar de toute mère : la mort de son enfant. Alors qu'elle attend impatiemment d'adopter un bébé, la comédienne revient sur les circonstances du décès de sa petite Jade des suites d'une malformation cardiaque. "Je venais de la déposer dans son lit et j’étais dans la cuisine en train de préparer son biberon. Tout à coup, j’ai ressenti un sentiment étrange, comme si l’ambiance qui se dégageait de sa chambre était différente. Je suis aussitôt allée la voir; elle semblait aller bien, émettant quelques gazouillis, comme à l’ordinaire. Je suis restée près d’elle et, petit à petit, j’ai senti son pouls devenir de plus en plus faible. J’assistais, impuissante, au départ de ma fille. Mon mari a appelé les pompiers", confie lngrid Chauvin au magazine Paris Match.

"J’ai voulu la rejoindre"

"Ils ont lutté pendant une heure, mais j’ai senti que rien ne pourrait la ramener. Jade est partie tout doucement", poursuit la comédienne, qui révèle également avoir pensé au pire. "J’ai eu l’impression que ma vie s’arrêtait à ce moment-là. Alors, instinctivement, je me suis approchée du balcon, je me suis agrippée à la rambarde et j’ai voulu la rejoindre, jusqu’à ce que je croise le regard de Thierry. A son expression, j’ai compris que je n’avais pas le droit de le plonger davantage dans l’horreur, et je me suis laissée glisser au sol", révèle-t-elle.

EN SAVOIR + >> Ingrid Chauvin a perdu sa fille Jade âgée de 5 mois

Depuis ce drame, Ingrid Chauvin tente de se reconstruire avec l'espoir de fonder un jour une famille en adoptant un enfant. "Nous avons reçu l’agrément mais nous sommes dans l’ignorance totale de la nationalité de cet enfant et du moment de son arrivée chez nous. Nous vivons chaque jour dans l’attente du coup de téléphone qui nous annoncera la bonne nouvelle, mais il faut savoir qu’en France adopter est devenu très difficile", avoue Ingrid Chauvin à Paris Match . A 41 ans, cette dernière n'espère qu'une chose : un bébé pour Noël.

A VOIR AUSSI >> Ingrid Chau­vin : Découvrez quelques extraits de son livre "À cœur ouvert"
>> Ingrid Chauvin publie une lettre poignante après la mort de son bébé

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent