Ingrid Chauvin enceinte dans "Demain nous appartient" : "Quand ça faisait écho à la disparition de ma fille, c'était très douloureux"

Ingrid Chauvin enceinte dans "Demain nous appartient" : "Quand ça faisait écho à la disparition de ma fille, c'était très douloureux"
People

COMBAT DU QUOTIDIEN - La grossesse que mène son personnage Chloé dans le feuilleton de TF1 après un traitement hormonal n'a pas été de tout repos pour l'actrice. "Certaines répliques ont été très dures à prononcer. On revit seconde par seconde ce qu'on a vécu", explique au Parisien celle qui a perdu sa petite Jade à l'âge de 5 mois.

Jamais elle n'avait été enceinte à l'écran. Depuis quelques semaines, Ingrid Chauvin expérimente la grossesse fictive avec Chloé, la prof de SVT qu'elle campe dans le feuilleton de TF1 "Demain nous appartient". Quadragénaire comme elle, son personnage a suivi un traitement hormonal pour espérer faire naître ce bébé miracle.

Sauf qu'un incendie est passé par là et que Chloé a fait une fausse couche après avoir inhalé trop de fumée. Un drame très personnel qui s'est soldé par un happy end, la future maman apprenant qu'elle attendait en fait des jumeaux et qu'un des deux avait finalement survécu. "Dès l'année dernière, les auteurs avaient émis le désir d'un bébé 'DNA'. Mon seul souhait a été de ne pas reproduire ce que j'ai pu vivre personnellement", souligne auprès du Parisien la comédienne.

Sur le plateau, ça s'est bien passé, mais j'ai pleuré avant et après. M'écrouler m'a libérée- Ingrid Chauvin

"Quand ça faisait écho à la disparition de ma fille, c'était très douloureux. Je redoutais ce tournage, qui est arrivé au moment de l'anniversaire de sa naissance", explique Ingrid Chauvin au quotidien, évoquant sa petite Jade décédée à l'âge de 5 mois en 2014. "Je me suis préparée psychologiquement. Je suis forte. Malgré tout, je suis encore très fragile et je le serai toujours. Certaines répliques ont été très dures à prononcer. On revit seconde par seconde ce qu'on a vécu. Sur le plateau, ça s'est bien passé, mais j'ai pleuré avant et après. M'écrouler m'a libérée", détaille-t-elle.

Lire aussi

Le tournage de ces séquences est également intervenu au moment où prenait fin l'agrément d'adoption de la comédienne et son époux Thierry Peythieu. Une concomitance qui a forcément "nourrit une grande frustration" chez le couple. "On sait de façon définitive qu'on ne pourra pas adopter. Je tourne donc la page avec beaucoup de tristesse", commente Ingrid Chauvin qui avait lancé la procédure il y a 5 ans, avant de donner naissance à son fils Tom en 2016. Elle assure que "jouer la comédie lui fait un bien fou". "Ça me rassemble davantage", dit-elle de ce qui attend Chloé dans les prochains mois. Un peu de sourire avant un accouchement peut-être compliqué, Le Parisien parlant déjà du nouveau-né de Chloé et Alex comme d'un "bébé survivor".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent