Internement, rumeurs et message peu rassurant : doit-on s'inquiéter pour Britney Spears ?

Internement, rumeurs et message peu rassurant : doit-on s'inquiéter pour Britney Spears ?

DOUTES - Internée pour une forte détresse émotionnelle au début du mois d'avril, la chanteuse américaine est sortie de son silence pour apaiser ses fans et couper court aux rumeurs dans un post Instagram des plus confus.

Doit-on s'inquiéter pour Britney Spears ? La question se pose depuis l'annonce, début avril, de son internement pour un mois dans un hôpital psychiatrique. "Nous avons tous besoin de prendre un peu de temps pour nous", avait-elle alors écrit sur Instagram, sans plus de précisions. De quoi faire frémir ses fans les plus fidèles, douze ans après l'épisode psychotique qui l'avait conduite à se raser la tête en public.

Bon nombre d'entre eux sont d'ailleurs convaincus que la jeune femme a été hospitalisée contre son gré et qu'elle ne serait au final plus du tout maîtresse de son destin. La mise entre parenthèses de sa carrière pour s'occuper de son père malade ne serait aussi pas de son fait. Le fautif selon eux ? Larry Rudolph, le manager de la star, qui profiterait de sa poule aux œufs d'or plus que de raison. D'autres pointent aussi du doigt la tutelle sous laquelle l'icône pop est placée depuis des années.

Suffisant pour lancer le mouvement "Free Britney" - "Libérez Britney" - sur les réseaux sociaux mais aussi dans les rues de Los Angeles, où des manifestations ont eu lieu ces derniers jours. Plusieurs pétitions ont également été mises en ligne pour réclamer une enquête sur sa mise sous tutelle. Et les premières images de la chanteuse, photographiée lors du week-end de Pâques l'air complètement hagard, ne les ont pas rassurés. TMZ écrivait lundi 23 avril qu'elle avait été internée car l'association de médicaments qu'elle prenait depuis une dizaine d'années n'était plus efficace.  Alors la principale intéressée est sortie mardi de sa réserve dans un post Instagram... qu'on a trouvé plutôt étrange.

Parole contre parole

Face caméra, Britney Spears assure que "tout va bien". "Ma famille a connu beaucoup de stress et d'anxiété récemment et j'avais besoin de temps pour faire face à tout ça", explique-t-elle, demandant à ses fans de "ne pas s'inquiéter". "Je reviendrai très bientôt", affirme-t-elle encore. Le court message vidéo s'accompagne d'un texte beaucoup plus long dans lequel la pop star parle de "rumeurs, menaces de mort à sa famille et à son équipe et de beaucoup d'autres choses folles qui sont dites". "J'essaie de prendre du temps pour moi mais tout ce qui se passe rend la chose plus difficile pour moi. Ne croyez pas ce que vous lisez ou entendez", poursuit-elle.

Voir cette publication sur Instagram

I wanted to say hi, because things that are being said have just gotten out of control!!! Wow!!! There’s rumors, death threats to my family and my team, and just so many things crazy things being said. I am trying to take a moment for myself, but everything that’s happening is just making it harder for me. Don’t believe everything you read and hear. These fake emails everywhere were crafted by Sam Lutfi years ago... I did not write them. He was pretending to be me and communicating with my team with a fake email address. My situation is unique, but I promise I’m doing what’s best at this moment 🌸🌸🌸 You may not know this about me, but I am strong, and stand up for what I want! Your love and dedication is amazing, but what I need right now is a little bit of privacy to deal with all the hard things that life is throwing my way. If you could do that, I would be forever grateful. Love you ❤️❤️❤️

Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears) le

Elle évoque aussi de faux mails publiés en ligne. Elle accuse Sam Lutfi, son ancien manager, de "s'être fait passer pour elle pour communiquer avec son équipe avec une fausse adresse mail". Faux, a aussitôt rétorqué ce dernier en s'en prenant à Lou Taylor, l'une des membres de l'entourage de la chanteuse. "Je peux sans équivoque affirmer que je n'ai jamais écrit ni n'ai eu accès à ses emails. La tentative désespérée de son équipe de détourner l'attention négative sur moi (encore une fois) est une manière plutôt inefficace d'éclipser le mouvement Free Britney", se défend-il sur Twitter.  "Je ne blâme pas les parents de B, je leur pardonne. C'est Lou qui a orchestré la mise sous tutelle et a inventé tous les mensonges sur moi", lâche-t-il dans un autre tweet.

Lire aussi

Le site toujours bien informé The Blast avance lui que ces supposés emails n'auraient de toute façon pas pu être écrits par Britney Spears "parce qu'elle n'a jamais eu d'adresse mail de toute sa vie". Alors, qui dit vrai ? Les fans de la chanteuse sont persuadés que ce n'est pas elle qui a rédigé ce post Instagram dans lequel elle demande également "un peu d'intimité pour faire face à toutes les choses difficiles que la vie jette sur son chemin". On ne peut lui souhaiter qu'un prompt rétablissement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

EN DIRECT - Covid : près de 6.000 nouveaux cas positifs en 24H

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.