Charles Aznavour : "La mort ? Je suis prêt", sa poignante interview sur TF1 il y a 15 jours

Charles Aznavour : "La mort ? Je suis prêt", sa poignante interview sur TF1 il y a 15 jours

EN HAUT DE L'AFFICHE, POUR TOUJOURS - Il rentrait de sa tournée au Japon. Car il aimait, d'abord, la scène. Charles Aznavour est mort à l'âge de 94 ans. Il y a 2 semaines, il avait accordé l'une de ses dernières interviews. Son incroyable longévité, sa fuite face à la mort... l'artiste expliquait comment il abordait sans fard les affres du temps et les amis disparus.

Il s’est toujours vu en haut de l’affiche malgré une taille trop petite, un nez trop gros et une voix qui ne plaisait pas aux critiques ! Charles Aznavour, l’insatiable, l’infatigable, est allé rejoindre sa "sœur" Edith Piaf. Son attachée de presse a annoncé sa mort ce lundi.   Il y a seulement quelques semaines, le chanteur accordait une interview à TF1 dans l'émission Sept à huit juste avant sa tournée au Japon. 

Toute l'info sur

Sept à huit

Lire aussi

A sa femme qui lui disait d'arrêter, il répondait : "Je lui ai dit, si je quitte la scène je meurs. Alors elle m’a dit… bon, et bien continue". Sa peur d’un corps qui le trahisse ? "Ma voix n'est déjà plus la même. Je n’ai peur de rien finalement. Je n’ai peur que d’une chose : faire un parcours trop long. Il faudra bien que je quitte la scène" , répondait-il.

On me disait que ma voix n'était pas bonne- Charles Aznavour

A ses débuts, pourtant, Charles Aznavour a du faire face aux critiques. " On me disait que ma voix n’était pas bonne. On a même dit qu’il ne fallait pas laisser des infirmes monter sur scène !  Je savais que je les battrai un jour. Ils ne peuvent plus dire du mal de moi, je suis une vache sacrée !" Le chanteur a même fait modifier son nez. Trop gros.  " C’est une dame qui s’appelait Régine, une amie de Piaf. On a trouvé le meilleur médecin. Piaf a payé la moitié de l’opération. "

"La mort ? Je suis prêt"- Charles Aznavour

Lire aussi

    Et l’idée de la mort ? "Je suis prêt. " Des folies ? "J’en ai fait beaucoup. Je ne le regrette pas."

    Et ses amis disparus ? "Piaf me manque. C’était ma seconde sœur. Johnny, il faisait partie de la famille." 

    Quant à son testament ? "Je l’ai fait il y a 30 ans. Je ne veux pas qu’on se batte pour une cuillère." 

     

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Alerte aux orages : 10 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

    Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

    REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

    Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

    Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

    Lire et commenter

    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.