"J'ai été son punching bag pendant des années" : Amber Heard réitère ses accusations envers Johnny Depp

"J'ai été son punching bag pendant des années" : Amber Heard réitère ses accusations envers Johnny Depp
People

GRAND DEBALLAGE - Entendue pour le deuxième jour consécutif dans le procès opposant Johnny Depp au tabloïd "The Sun", Amber Heard s’est défendue de mentir au sujet des violences que lui aurait fait subir son ex-mari. Elle a également nié l’avoir trompé avec l’homme d’affaires Elon Musk. Et démenti avoir déféqué dans le lit conjugal comme l’affirme la star de "Pirates de Caraïbes".

Citée comme témoin de la défense dans le procès en diffamation intenté par Johnny Depp au tabloïd anglais de The Sun, Amber Heard, 34 ans, se retrouve sur le banc des accusés. Depuis l’ouverture des débats, le 7 juillet dernier devant la Haute Cour de Londres, l’actrice américaine avait assisté en silence à la défense de son ex, décrit comme un "batteur de femmes" dans un article paru au printemps 2018.

Après avoir décrit ce lundi les actes de violence, physiques et psychologiques, qu’elle accuse son ex-compagnon de lui avoir fait subir avant et pendant leur mariage, Amber Heard a été interrogée ce mardi par Eleanor Laws, l’avocate de Johnny Depp. L’objectif de cette dernière : décrédibiliser le témoignage de l'actrice, qui a reçu 7 millions de dollars à l’issue d’une procédure de divorce retentissante en 2017. Une somme qu’elle a reversée à plusieurs associations.

Lire aussi

Eleanor Laws a notamment accusé Amber Heard de s’être "fabriquée" une blessure que Johnny Depp lui aurait infligé, le 21 mai 2016, en lui lançant un téléphone au visage "comme s’il était un lanceur au baseball". Après être intervenue au domicile du couple suite à un appel de l’actrice, une équipe de la police de Los Angeles était repartie sans avoir pu établir la preuve d’une agression.

Quelques jours plus tard, la jeune femme s’était présentée au tribunal, le visage tuméfié, afin de réclamer une ordonnance d’éloignement contre son mari. "Bien sûr que j’avais une blessure !", s’est défendue Amber Heard, expliquant avoir camouflé les contusions avec du maquillage. Et si elle n'a pas immédiatement porté plainte contre l'acteur, c'est parce qu'elle "avait besoin d'intimité", s'est-elle défendue.

Elle accuse Johnny Depp de violences envers Kate Moss

Lors de l’audience, l’avocate de Johnny Depp a également diffusé des enregistrements audio qui prouveraient que c’est Amber Heard qui s’était montrée violente envers son client durant leur mariage, et pas l’inverse. Plaidant la légitime défense, l’actrice a expliqué que "c’est ce qui arrive quand on se retrouve dans ce genre de situation. Lors de ces bagarres (…) mon rôle consistait à être désolée, à le remettre d’aplomb et à passer à autre chose."

Amber Heard a notamment admis avoir frappé Johnny Depp en mars 2015 afin de défendre sa sœur, Whitney Heard. "J'ai été le punching bag de Johnny depuis des années et je ne l’avais jamais frappé. C’était la première fois que je ripostais", a expliqué la jeune femme, disant avoir agi de crainte "qu'il pousse ma sœur dans des escaliers, comme il l’avait fait avec Kate Moss, deux personnes me l’ont dit", s’est-elle justifiée.

Sa relation avec Elon Musk en question

Eleanor Moss a alors accusé Amber Heard de ne jamais avoir évoqué auparavant ces faits de violence à l’encontre du mannequin britannique qui a partagé la vie de Johnny Depp dans les années 1990, et "de tout inventer au fur et à mesure". Réponse de l'actrice : "Tout ceci m'est arrivé et je m'en souviens !"

A la barre, la comédienne a également démenti avoir trompé son compagnon avec l’homme d’affaires Elon Musk, en dépit d’une série de SMS troublants dans lequel ce dernier lui propose sa protection "24 heures sur 24, 7 jours sur 7", en mai 2016, après avoir appris qu'elle cherchait à obtenir une ordonnance d'éloignement à l'encontre de son mari. 

"Monsieur Depp était-il au courant ?" lui a demandé l'avocate. "La jalousie peut parfois avoir quelque chose d'illogique", s'est défendue la jeune femme qui partagera finalement la vie du patron de Tesla, quelques mois après avoir divorcé de Johnny Depp. Une idylle évoqué par l'intéressé dans une interview à Rolling Stone, en 2017.

Histoire de déjections canines...

Enfin Amber Heard a fermement nié avoir déféqué dans le lit conjugal comme l’affirme son ex-mari. "C’est absolument dégoûtant", s’est-elle insurgée. "Je n’arrive même pas à croire qu’un adulte puisse faire de telles choses." Face aux clichés produits par l’avocate de Johnny Depp, Amber Heard a expliqué que les déjections en question étaient l’œuvre de l’un de ses deux yorkshires, Boo.

Pour le défendre, la jeune femme a expliqué que son animal de compagnie était victime d’incontinence depuis qu’il avait ingéré par erreur de la marijuana appartenant à son ex-mari lorsqu’il était bébé…  Le procès, qui doit s’achever en fin de semaine, se poursuivra mercredi par l’audition d’amis proches de l’actrice.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent