J.J. Lionel, l’interprète de "La Danse des canards", est mort à l’âge de 77 ans

J.J. Lionel, l’interprète de "La Danse des canards", est mort à l’âge de 77 ans
People

NOSTALGIE – Le chanteur belge J.J. Lionel est mort des suites d’une tumeur au cerveau, rapportent les médias de son pays. En 1981, il était passé à la postérité grâce à"La Danse des canards", une chanson populaire dont la mélodie et la chorégraphie ont fait le tour du monde.

C’est une chanson qui a fait le bonheur de plus d'un mariage ! La "Danse des canards", tube populaire des années 1980, vient de perdre son interprète. Le chanteur J.J. Lionel, de son vrai nom Jean-Jacques Blairon,  est décédé dans la nuit de mardi à mercredi des suites d’une tumeur au cerveau, rapporte le quotidien belge "L’Avenir". Il avait 77 ans.

Jean-Jacques Blairon est contrebassiste dans un orchestre de la région bruxelloise lorsqu’il joue un soir "Vogeltjedans", un air populaire suisse des années 1950 devant un public conquis. Sous le pseudonyme de J.J. Lionel, il en enregistre une nouvelle version baptisée "La Danse des canards" en 1981, accompagnée d'un clip culte dans lequel le chanteur se déhanche entouré d'enfants déguisés...

"J’ai un peu hésité au départ, puis je me suis dit pourquoi pas. On va faire un gag. Et le gag dure maintenant depuis trente ans. J’en suis vraiment fier !'', confiait l’artiste en 2011 à la RTBF. "La musique, ce n’est pas du Mozart. Les paroles, sûrement pas du Baudelaire ni du Verlaine. L’important, c’est de s’amuser et faire la fête."

Une trentaine de versions différentes

En 1983, "La Danse des canards" fait son entrée au Guiness Books des Records après être devenue la plus grosse vente de single en vinyl e l’époque, avec 2,5 millions d’exemplaires écoulés rien qu’en France. Dans le monde, il s’en vendra 3,5 millions d’exemplaires pour une trentaine d'adaptation dans des langues différentes. 

J.J. Lionel ne profitera pas totalement de ce succès puisqu'il n’est que l’interprète, les paroles ayant été écrites pour lui par le chanteur Eric Genty. Après "La Danse des canards", il poursuivra dans cette veine avec "La Danse des petits chats", "Si j’étais un petit oiseau" ou encore "Moi je dois faire pipi, papa". En 2017, on avait pu le revoir dans "Les Années Bonheur", l'émission de Patrick Sébastien sur France 2.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent