Jacques Chirac : les confidences inquiétantes de Bernadette

Jacques Chirac : les confidences inquiétantes de Bernadette

DirectLCI
SANTE – Dans un entretien accordé à la chaîne suisse RTS, Bernadette Chirac laisse entendre que son mari "ne se rend pas compte" de son état de santé. L'occasion aussi de réaffirmer son soutien à Nicolas Sarkozy pour 2017.

Ce n'est pas la plus bavarde des Premières dames. Mais c'est sans doute la plus aimée des Français. Rare en interview, Bernadette Chirac évoque l'état de santé de Jacques Chirac dans une interview accordée à la chaîne de télé suisse RTS. "C'est quelqu'un qui est très énergique, très optimiste de nature, il considère qu'on n'est pas malade", raconte-t-elle à propos de l'ancien chef de l'Etat. "Tout ça est très nouveau dans une vie comme la sienne, qui a été une vie de marathonien", ajoute-t-elle au sujet du quotidien de son époux, depuis son départ de l'Elysée en 2007.

Depuis son accident vasculaire cérébral, en 2005, Jacques Chirac n'aurait donc pas tout à fait retrouver l'intégralité de ses capacités, physiques et intellectuelles. Et semblerait nier les choses. "Il me dit: 'Je ne suis pas malade, je peux descendre très facilement l'escalier.' Il faut qu'il prenne l'ascenseur!". En janvier dernier, Bernadette Chirac avait expliqué que son époux, qui a fêté ses 81 ans, ne parlerait plus jamais en public en raison de ses problèmes de mémoire.

Nicolas Sarkozy, "un réel soutien dans les moments difficiles"

Ce qui n'empêche pas l'ancien président de lui faire de petites blagues. "Quand il veut me mettre de mauvaise humeur, il me tutoie", confie Bernadette Chirac, qui a toujours vouvoyé son mari, hospitalisé en décembre dernier pour une intervention rénale au sein du service d'urologie de l'hôpital de la Pitié-Salpétrière. Puis pour de rapides examens à l'hôpital américain de Neuilly, mi-février.

Dans la même interview, l'ex-Première dame réaffirme son soutien et même son affection pour Nicolas Sarkozy, "un réel soutien dans les moments difficiles" (…) "Il m'a traitée comme sa mère. Il sait qu'il peut compter sur mon appui et mon militantisme", insiste celle qui a été réélue conseillère municipale à Sarran, en Corrèze, en mars dernier. Et n'a jamais caché qu'elle appuierait une nouvelle candidature de l'ancien maire de Neuilly, en 2017.
 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter