Jada Pinkett Smith : l’épouse de Will raconte son addiction au sexe

People
DirectLCI
CONFIDENCES – La comédienne américaine Jada Pinkett Smith, dont le père est mort d'une overdose, se livre sans filtre dans son talk-show, diffusé sur Facebook. La compagne de Will Smith se confie notamment sur ses propres tendances à l’addiction. Et notamment au sexe.

C’est ce qu’on appelle une thérapie en famille. Depuis mai dernier, la comédienne américaine Jada Pinkett Smith, 46 ans, enchaîne les confessions intimes dans "Red Table Talk", une série d'entretiens en dix épisodes qu’elle co-anime sur Facebook avec sa mère, Adrienne Banfield-Jones, et sa fille Willow, l’un de ses deux enfants  avec la superstar Will Smith. Des discussions parfois légères... et parfois moins.


Dans le dernier épisode, mis en ligne ce lundi, Jada et Adrienne racontent leurs addictions respectives avec beaucoup de franchise et d’émotion. La comédienne évoque ainsi l’addiction à l’héroïne de sa mère, dont elle a été témoin durant son adolescence. "Je savais quand ma mère était défoncée", explique-t-elle. "Elle ne pouvait pas venir me chercher à l’école, elle piquait du nez ou s’endormait de manière inattendue."

Si Adrienne a surmonté cette sombre période –elle affirme être sobre depuis 27 ans –, son ancien mari n’a pas eu cette chance. Robsol Pinkett Jr, le père de Jada, est en effet décédé des suites d’une overdose lorsque la future comédienne était encore enfant. "Mes addictions à moi ont tendance à varier", explique pour sa part Jada. "Lorsque j’étais plus jeune, je dirais que j’étais atteinte d’une sorte d’addiction au sexe. Je pensais que tout pouvait être réparé avec le sexe. Vous voyez ce que je veux dire ?". 


La comédienne et chanteuse raconte être ensuite devenue accro au sport et à l'alcool avant de "toucher le fond" dans un moment de solitude. "J’étais seule à la maison avec moi-même, j’avais déjà bu deux bouteilles de vin et je m’apprêtais à en ouvrir une troisième lorsque je me suis dit : 'Tu vas vraiment te faire une troisième bouteille de vin ? Tu dois avoir un problème.' C’est là que j’ai décidé de me sevrer du jour au lendemain."

Si vous voulez avoir beaucoup de sexe, c’est très bien. Mais pourquoi avez-vous besoin d’autant de sexe ? C’est à ça qu’il faut réfléchirJada Pinkett Smith

La comédienne ne précise pas si cette période est antérieure à sa rencontre avec Will Smith, en 1994, et leur mariage, trois ans plus tard. Mais elle laisse entendre qu’elle n’est pas entièrement derrière elle. Jada Pinkett Smith se décrit ainsi comme une personnalité "excessive".  "Je dois toujours faire attention à moi-même et à la façon dont certaines choses m’obsèdent", précise-t-elle. "Parce que c’est moins ce qu’on fait que 'pourquoi' on le fait qui compte. Si vous voulez avoir beaucoup de sexe, c’est très bien. Mais pourquoi avez-vous besoin d’autant de sexe ? C’est à ça qu’il faut réfléchir."

Au cours de la même émission, Jada recueille également les confidences de sa belle-soeur, Ashley, la jeune soeur de Will Smith, qui raconte, elle, sa dépendance passée à la marijuana. "Red Table Talk" fait partie de la série de programmes originaux lancés aux Etats-Unis par Facebook afin de séduire un nouveau public... et les annonceurs potentiels qui vont avec. Et ça marche puisque depuis sa mise en ligne, lundi, l'épisode sur les addictions de la famille de l'actrice totalise déjà plus de 4,3 millions de vues. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter