Père du prince Harry : l'ancien amant de Lady Di met fin aux rumeurs

Père du prince Harry : l'ancien amant de Lady Di met fin aux rumeurs

DirectLCI
DROIT DE RÉPONSE - James Hewitt, ex-soldat au service de sa Majesté, a coupé court aux rumeurs qui courent depuis plus de 30 ans dans les tabloïds britanniques. "Cela fait vendre des journaux", a-t-il jugé dans une interview à la télévision australienne.

Musique dramatique, gros plans passant de l'intervieweuse à l'interviewé. La séquence est kitch à souhait et déjà reprise à travers le monde. Et pour cause. Dans un rare entretien accordé à la télévision australienne, James Hewitt répond à LA question que se posent les tabloïds depuis bientôt 33 ans. Serait-il le père du prince Harry ? "Non, je ne lui suis pas", assure-t-il. Selon lui, si les bruits se propagent depuis des décennies, c'est parce que "cela fait vendre des journaux". Mais il dit ne pas être touché par ces rumeurs, préférant penser au fils cadet de la princesse Diana. "Il doit sans doute en souffrir plus que moi. Pauvre garçon", souffle-t-il.

Regrets télévisés

Lady Di et James Hewitt entament une aventure à la fin des années 1980. Alors capitaine de l'armée britannique, il séduit la jeune femme avec qui il vivra une passion dévorante pendant cinq ans. Le couple se sépare avec pertes et fracas, conduisant l'amoureux éconduit à tout révéler de leur liaison dans le livre d'Anna Pasternak Princess in love, qui sort en 1994. L'année suivante, la jeune femme désormais divorcée se dira "absolument dévastée" par cet ouvrage dans une interview restée célèbre dans lequel elle reconnaîtra son infidélité. "J'étais amoureuse de lui mais il m'a laissée tomber", confiera-t-elle.

Après la révélation de leur adultère, les médias commencent à s'interroger sur la paternité du prince Charles après avoir noté une certaine ressemblance entre le prince Harry et James Hewitt. Même cheveux roux, même visage poupon, il n'en fallait pas plus pour lancer les rumeurs. En 1999, deux ans après la mort de Diana, il fait son mea culpa dans un livre et dit qu'il aurait dû garder leur relation secrète. Des regrets qu'il a de nouveau exprimés dimanche dans "Sunday Night", depuis sa maison du Devon. Tout en continuant à détailler son quotidien avec la princesse fait de "dîners, de moments relaxants et de rires". L'ancien soldat de 58 ans n'est visiblement pas à une incohérence près.

En vidéo

Comment la mort de Lady Diana a fait vaciller la couronne d'Elizabeth II

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter