Japon : impair diplomatique pour Justin Bieber

Japon : impair diplomatique pour Justin Bieber

DirectLCI
GAFFE - Les voyages à l'étranger ne lui réussissent vraiment pas. De passage au Japon, Justin Bieber a créé une importante polémique en postant une photo du sanctuaire Yasukuni, symbole de l'impérialisme nippon.

Pas un jour ne passe sans que les frasques et autres aventures de Justin Bieber noircissent les pages des médias (people). La star canadienne aux 51 millions de followers vient en effet de créer une vive polémique en postant une photo du sanctuaire Yasukuni, un lieu de culte shintoïste très controversé situé dans l'arrondissement de Chiyoda-ku à Tokyo. La Chine et la Corée du Sud y voient, avec une certaine aversion, la marque du passé colonialiste du Japon et des nationalistes.

Les réseaux sociaux indignés

Après le scandale suscité par sa visite de la maison d'Anne Frank en avril 2013, où il avait comparé la jeune juive à une "belieber", les voyages à l'étranger semblent ne pas réussir du tout au tombeur des adolescentes. Depuis la publication du cliché polémique, le chanteur a présenté ses plates excuses, répétant son amour pour le Japon et la Chine. Il pensait par ailleurs que le site en question, abritant les 2,5 millions de soldats japonais morts entre 1868 et 1951, était simplement un lieu de prière.

Justin Bieber a également posté une autre photo sur Instagram où on l'aperçoit de dos, face à l'édifice. "Merci pour vos bénédictions", avait-il ajouté. Bien évidemment, l'instantané a été très rapidement effacé suite au tollé qu'il a soulevé. Sur les réseaux sociaux, l'intéressé s'est immanquablement fait sniper par de très nombreux twittos exaspérés. Bieber peut néanmoins se consoler puisque les Etats-Unis ne le renverront pas de leur sol , malgré une récente pétition signée par 275.000 personnes le jugeant trop "dangereux".

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter