Jared Leto attaque "TMZ" en justice après la publication d'une vidéo sur Taylor Swift

Jared Leto attaque "TMZ" en justice après la publication d'une vidéo sur Taylor Swift

People
DirectLCI
OUPS - Jared Leto en veut beaucoup à "TMZ" d'avoir diffusé une vidéo dans laquelle, il insulte la chanteuse Taylor Swift. Du coup, il attaque le site en justice.

L'histoire est assez rare pour être soulignée car peu de stars s'attaquent au site internet TMZ en raison de son appartenance à la (grosse) maison Warner Bros.  Mais Jared Leto, s'en fiche et un peu. Il a décidé de poursuivre le site d'informations people en justice après la publication d'une vidéo le montrant dans un studio d'enregistrement avec son groupe 30 Seconds to Mars en train d'écouter le dernier album de la chanteuse 1989.

''Je n'aime pas du tout'', sort-il d'emblée dans cette vidéo volée. Il poursuit ensuite en accusant Taylor Swift de plagiat. ''Elle a volé ça à Charli XCX'', assure-t-il à propos de la chanson ''Blank Space''. L'acteur conclut avec ces mots acerbes : ''Qu'elle aille se faire foutre'' et ''Je n'en ai rien à foutre d'elle''. Paf ! 

Des excuses et une plainte ... 

Forcément, voir cette petite vidéo resurgir ne lui a pas fait très plaisir, du coup, il s'est excusé platement sur Twitter et attaqueTMZ

Selon Hollywood Reporter, il estime que la publication de cette vidéo est une invasion de sa vie privée. Dans un communiqué publié sur le site, il explique qu'il choisit d'attaquer TMZ, pour décourager les gens de faire du trafic de ce qu'il estime être "des biens volés". La plainte déposée devant un tribunal fédéral explique que la vidéo a été tournée le 8 septembre dernier par un homme qui aurait cédé la vidéo à TMZ en échange de 2000 dollars. 

"Soyons clairs, c'est une invasion de la vie privée"

"Dimanche dernier, mes équipes m'ont alerté sur le fait que TMZ avait acheté une vidéo personnelle filmée dans ma maison et qu'ils avaient l'intention de la diffuser. Mon équipe a notifié au site que j'avais les droits de cette vidéo et que la source n'avait absolument pas le droit de la vendre. En dépit de tout cela, ils n'ont publiée quand même. Soyons clairs, c'est une invasion de la vie privée", indique le communiqué de l'acteur. 

À LIRE AUSSI >> L'hommage poignant de Jared Leto aux victimes des attentats de Paris 
Un peu plus loin dans sa missive, il explique qu'il a fait le choix de porter cette affaire devant les tribunaux "dans l'espoir que les gens arrêtent le trafic de biens volés, et soit encouragés à suivre la procédure légale et afin qu'il puisse répondre d'une contrepartie additionnelle pour le mal que ces actes peuvent créer (...)", poursuit-il. 
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter