Javier Bardem prend la défense de Woody Allen, "choqué" par le traitement réservé au cinéaste

À CONTRE-COURANT - L'acteur oscarisé Javier Bardem a pris la défense de Woody Allen accusé d'agressions sexuelles par sa fille adoptive, Dylan Farrow, depuis 1992, s'avouant "très choqué" par cette curée soudaine à l'égard du réalisateur.

"Je suis très choqué par cette curée soudaine contre Woody Allen". L'acteur Javier Bardem assure haut et fort ne pas avoir honte d'avoir tourné avec le réalisateur américain qui l'a dirigé en 2007 dans Vicky Cristina Barcelona.


Dans une interview donnée au magazine "Paris Match", l'acteur Oscarisé de 49 ans, marié à Penelope Cruz, s'est confié  : "Les jugements dans les Etats de New York et du Connecticut l’ont innocenté. La situation légale aujourd’hui est la même qu’en 2007. S’il y avait des éléments prouvant que Woody Allen est coupable, là oui, j’arrêterais de tourner avec lui, mais j’en doute."

Le mouvement #MeToo est formidable, mais on doit être prudent avec ces procès publicsJavier Bardem

De même, dans une interview au Parisien, Bardem tacle la dimension moralisatrice ("Je ne suis personne pour dire si Woody Allen est coupable ou non") et soutient que "le mouvement #MeToo est formidable, mais on doit être prudent avec ces procès publics".

Woody Allen dans la tourmente

Le point de vue de Javier Bardem s'exprime à l'encontre du tout-Hollywood qui a très majoritairement pris la défense de Dylan Farrow, la fille adoptive du réalisateur de Manathan. A l'exception de l'une des comédiennes fétiches de Woody Allen, Diane Keaton, son ancienne compagne, qui écrivait en janvier dernier : "Il serait intéressant de jeter un coup d’œil à cette interview de 60 Minute de 1992, et de voir ce que vous en pensez."

Dans une tribune dans le Los Angeles Times parue en décembre dernier, Dylan Farrow accusait plusieurs acteurs d'avoir gardé le silence sur le réalisateur malgré le mouvement #metoo. 


Suite à ladite tribune, plusieurs célébrités avouaient leur regret d'avoir tourné pour Woody Allen comme Ellen Page (To Rome With Love) ou encore Natalie Portman (Tout le monde dit I love you). Dernièrement, Rebecca Hall et Timothée Chalamet, au casting du prochain long métrage du cinéaste A rainy day in New York, ont reversé leur salaire au fond Time's Up.

Tête d'affiche du film Escobar en salles depuis ce mercredi, Javier Bardem sera prochainement dans Everybody Knows, film d'ouverture du Festival de Cannes 2018, dans lequel il jouera aux côtés de sa femme, Penelope Cruz.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Festival de Cannes 2018

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter