"Je devais partager cette histoire" : Chrissy Teigen revient sur la mort de son bébé Jack

Chrissy Teigen a été victime d'une fausse couche tardive pour son troisième enfant.

COURAGE - La mannequin et présentatrice, qui avait annoncé sur Instagram la perte de l'enfant qu'elle attendait avec John Legend, est revenue sur ce drame, et sur les raisons pour lesquelles elle a choisi de rendre l'information publique.

Un mois après le drame, elle a prend la parole. Chrissy Teigen a publié une longue lettre dans laquelle elle revient sur la perte tragique de son troisième enfant à près de 5 mois de grossesse. Le 1er octobre dernier, l'épouse de John Legend annonçait sur son compte Instagram sa fausse couche, en publiant notamment des photos du nouveau-né, Jack, dans les bras de ses parents. Si la mannequin avait été critiquée pour avoir rendu ce moment intime public, elle a choisi de s'exprimer à nouveau sur l'épreuve qu'elle a traversée avec son mari et les raisons qui l'ont poussée à prendre ces clichés.

"J'étais alitée depuis plus d'un mois, juste pour aider le petit gars à arriver à 28 semaines, une zone 'plus sûre' pour le fœtus. Mes docteurs m'ont diagnostiqué une rupture partielle du placenta. J'ai toujours eu des problèmes de placenta", débute Chrissy Teigen qui revient sur les causes de la disparition du bébé qu'elle attendait. "Mes saignements étaient de plus en plus importants. Le fluide autour de Jack avait beaucoup baissé, il flottait à peine. Par moments, j'étais sûre que le niveau était tellement bas que je sentais ses bras et ses jambes à l'extérieur de mon ventre", détaille-t-elle. 

Lire aussi

"Après deux nuits à l'hôpital, le docteur m'a dit ce que je savais déjà, il était temps de dire au revoir. [Le bébé] n'aurait pas survécu, et moi non plus si ça avait duré plus longtemps. On a essayé la transfusion de plusieurs poches de sang, et chacune d'elle ressortait comme si nous n'avions rien fait", se souvient la maman de Luna, 4 ans et Miles, 2 ans.

"Un soir, tard, on m'a dit qu'on abandonnerait le lendemain matin. J'ai un peu pleuré au début, puis j'ai eu des convulsions avec de la morve et des larmes, ma respiration n'arrivant même pas à rattraper ma profonde tristesse... On m'a placé un masque à oxygène sur le nez et la bouche, et c'était la première photo que vous avez vue", poursuit la mannequin âgée de 34 ans.

Je ne peux pas exprimer à quel point je me soucie peu que vous détestiez ces photos- Chrissy Teigen

Elle révèle qu'elle a demandé à sa mère et à son mari de prendre des photos "même si c'était inconfortable". "John détestait ça. Je pouvais le deviner. Cela n'avait pas de sens pour lui à l'époque. Mais je savais que j'avais besoin de connaître ce moment pour toujours, de la même manière dont j'avais besoin de me souvenir de nous nous embrassant au bout de l'autel le jour de notre mariage, de la même manière dont j'avais besoin de me souvenir de nos larmes de joie après les naissances de Luna et Miles. Et je savais absolument que je devais partager cette histoire", admet Chrissy Teigen qui se fiche des critiques à son égard. 

"Je ne peux pas exprimer à quel point je me soucie peu que vous détestiez ces photos. Je me soucie peu que ce soit quelque chose que vous n'auriez pas fait. Je l'ai vécu, j'ai choisi de le faire, et plus que tout, ces photos ne sont destinées qu'aux personnes qui ont vécu ça ou qui sont assez curieuses pour se demander à quoi ressemble quelque chose comme ça. Ces photos ne sont destinées qu'aux personnes qui en ont besoin. Les pensées des autres ne m'importent pas", conclut-elle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter