"Je méprise la violence mais..." : Pamela Anderson s'engage en faveur des Gilets jaunes et tacle Macron sur Twitter

People
RÉACTION - L'actrice canadienne, qui vit à Marseille avec son compagnon le footballeur Adil Rami, a pris position dans le conflit social qui agite la France. Dans une série de tweets publiés lundi 3 décembre, elle dénonce "la violence structurelle des élites françaises et mondiales".

Du maillot de bain rouge au Gilet jaune. Pamela Anderson a rejoint la longue liste de personnalités soutenant le mouvement de protestation populaire qui secoue la France depuis plusieurs semaines dans une série de messages publiés lundi 3 décembre sur son compte Twitter. L'actrice canadienne  a commencé par partagé un article du Monde intitulé "Face à la crise des Gilets jaunes, les préfets sonnent l'alerte politique", dans lequel "les représentants de l'Etat critiquent la déconnexion de l'exécutif". 


C'est ce même angle qu'elle défend dans son long plaidoyer en faveur des Gilets jaunes, qu'elle ne nomme pas. "Je méprise la violence... mais qu'est la violence de toutes ces personnes et des voitures de luxe brûlées comparée à la violence structurelle des élites françaises et mondiales ?", écrit-elle.

C'est venu des tensions croissantes entre les politiques représentées par Macron et les 99% qui en ont assez de l'inégalitéPamela Anderson sur les raisons de la colère sociale

"Au lieu d'être hypnotisés par les images brûlantes, nous devons nous demander d'où tout ça est venu et la réponse est : tout ça est venu des tensions croissantes entre l'élite citadine et la campagne pauvre, entre les politiques représentées par Macron et les 99% qui en ont assez de l'inégalité, pas seulement en France mais partout dans le monde", ajoute l'ancienne candidate de "Danse avec les stars". Pamela Anderson affirme ensuite que "la vraie question est de savoir si la désobéissance peut être constructive. Que se passe-t-il après ? Les progressistes en France et partout dans le monde peuvent-ils utiliser cette énergie pour qu'à la place de la violence nous ayons des images de construction de sociétés égalitaires ?"

Engagée pour la cause animale et environnementale, la voilà désormais engagée politique. Pamela Anderson a quitté la Californie pour Marseille, où elle vit avec son compagnon le footballeur Adil Rami depuis plus d'un an. "Nous vivons très simplement, loin des strass et des paillettes", racontait-elle au DailyMail en février. Avant elle, c'est son idole Brigitte Bardot qui avait apporté son soutien aux Gilets jaunes, photo à l'appui. Pas sûr que l'ex-naïade d'"Alerte à Malibu" publie la même.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes ne s'éteint pas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter