"Je ne me supportais plus" : Véronique Genest raconte le régime qui a changé sa vie

People

CONFIDENCES - Dans une interview accordée à "Gala", la comédienne Véronique Genest raconte le régime qu’elle s’est imposé, après une période douloureuse qui l’avait vue prendre beaucoup de poids. Une détermination qui a inspiré son propre fils, Sam.

En juin dernier, c’est une Véronique Genest amincie et bien dans ses baskets qu’on découvrait dans un épisode inédit de "Camping Paradis" sur TF1. La comédienne, qui se raconte dans un livre intitulé "Mes Arrêts sur images" (Flammarion), revient cette semaine dans "Gala" sur le régime draconien qu’elle suivi, après une prise de poids qui aurait pu lui être fatale. La faute à une série d’épreuves personnelles et professionnelles.

Véronique Genest, 63 ans, cite ainsi "l’arrêt de Julie Lescaut (en 2014 – ndlr), le décès de Mouss (Diouf, le comédien disparu en 2012), que j’adorais, et la disparition de mon second frère, après le premier qui est mort du Sida. Je n’ai pas fait attention à ce que je mangeais. Au fil du temps, j’ai glissé vers l’obésité morbide jusqu’à faire 100 kilos pour 1m70."

J’ai voulu pouvoir marcher correctement alors que je n’y arrivais plus sans m’essouffler- Véronique Genest dans "Gala"

C’est le début d’une période douloureuse qui va avoir raison de sa bonne humeur légendaire. "Je suis quelqu’un de très fragile", affirme-t-elle. "J’ai été mal dans ma vie, stressée, angoissée par la mort. Personne ne me voyait comme ça parce que, à ce moment-là, je me suis cachée. Je ne suis plus apparue publiquement. D’ailleurs, dans la rue, les gens ne me reconnaissaient plus."

Sa perte de poids ? Une affaire de volonté. "Je ne me supportais plus, je me détestais. J’ai voulu pouvoir marcher correctement alors que je n’y arrivais plus sans m’essouffler", révèle-elle. "Je suis allée voir un acupuncteur-nutritionniste et j’ai changé toutes mes habitudes alimentaires. J’ai arrêté de grignoter. Je me suis limitée à trois repas par jour. Et j’ai perdu 36 kilos."

Voir aussi

De nouveau bien dans sa peau, Véronique Genest va être une source d’inspiration pour Sam, son fils unique âgé de 23 ans. Lui aussi en surpoids, il va perdre 60 kilos, comme il a accepté de la confier à "Gala". "Quand j’ai vu ma mère changer d’alimentation, je m’y suis mis", raconte-t-il.

"Pour perdre du poids, j’ai dû me battre contre mes habitudes et mon appétit. Je suis resté éveillé des nuits entières tenaillé par la faim, mais j’ai tenu bon. Pour changer, il faut se projeter et j’ai l’ambition de me muscler, de devenir sec. Je fais 1m97, de toute façon je ne passe pas inaperçu. Et oui je suis fier d’elle et de moi."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter