Le monde du cinéma pleure Charles Gérard, acteur fétiche de Lelouch et grand ami de Belmondo

People

DISPARITION - L'acteur Charles Gérard, connu pour ses rôles dans "Le voyou" ou encore "L'aventure, c'est l'aventure", est mort jeudi à l'âge de 96 ans. De Jean Dujardin à Guillaume Canet, le monde du cinéma rend hommage à cet habitué des seconds rôles, grand complice de Jean-Paul Belmondo.

Le cinéma français perd un de ses seconds rôles les plus connus. L'acteur Charles Gérard, second rôle fétiche de Claude Lelouch et grand ami de Jean-Paul Belmondo, avec qui il a joué régulièrement au cinéma, est mort jeudi après-midi dans un hôpital parisien, a annoncé à l'AFP Michel Godest, l'avocat de Jean-Paul Belmondo. Il était âgé de 96 ans.

Reconnaissable à son nez singulier - cassé par Jean-Paul Belmondo lors de leur première rencontre sur un ring de boxe en 1948 - Charles Gérard, de son vrai nom Gérard Adjémian, avait d'abord été réalisateur dans les années 60 ("L'homme qui trahit la mafia", L'ennemi dans l'ombre"), avant de devenir acteur dans les années 70, dans "Le Voyou" de Claude Lelouch.

Lire aussi

S'en suivront une vingtaine de films avec le cinéaste, dont "L'aventure c'est l'aventure", "Les Uns et les autres" ou "Il y a des jours... et des lunes". Mais il tournera aussi avec Claude Pinoteau ("La Gifle"), Philippe de Broca ("L'Incorrigible"), Henri Verneuil ("Le Corps de mon ennemi"), Francis Veber ("Le jouet"), Claude Zidi ("L'Animal"), Georges Lautner ("Flic ou voyou", "Le Guignolo") ou Fabien Onteniente ("Turf"). Ami proche de Jean-Paul Belmondo, il avait souvent joué à ses côtés, notamment dans "L'Incorrigible", "L'Animal" ou "Flic ou voyou". Il partageaient aussi une passion commune pour le sport, la boxe, mais aussi le foot et le tennis.

"Au revoir mon charlot"- Jean Dujardin

Depuis l'annonce de sa disparition, les hommages se multiplient. "Au revoir mon charlot", a ainsi sobrement écrit sur Instagram Jean Dujardin, qui avait joué avec lui dans "Les Infidèles" en 2012.

Guillaume Canet a de son côté salué "un homme et un acteur formidable", lui souhaitant "un bon voyage".

Le journaliste sportif Pierre Ménès s'est quant à lui souvenu de leur passion commune pour la boxe.

C'est une grande perte", avait réagi jeudi soir sur Franceinfo Claude Lelouch. "C'était le copain idéal, c'est vraiment un homme qui amenait constamment son talent parce qu'il était d'une spontanéité idéale." C'était "non seulement le copain à l'écran mais aussi le copain dans la vie, qu'on pouvait appeler à n'importe quelle heure du jour et de la nuit".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter