Joe Jackson est sorti de l'hôpital : a-t-il abusé du Viagra ?

People
VERY BAD TRIP - Le père de Michael Jackson est sorti mardi 4 août de l'hôpital de Sao Paulo après un séjour de dix jours. Le fruit de trois attaques et d'un arrêt cardiaque, occasionnés par un anniversaire trop bien fêté avec trois pilules de Viagra, rapporte le Daily Mail.

John Doe, le tueur psychopathe qui tuait ses victimes en fonction de leur penchant pour tel ou tel péché capital dans le film "Seven", n'aurait pas fait mieux. Joe Jackson, le patriarche de la célèbre famille de musiciens, a frôlé le pire le 26 juillet, lors des festivités organisées à l'occasion de son anniversaire à Sao Paulo, au Brésil, suite auxquelles il a contracté un accident vasculaire-cérébral.

Viagra, jeunes filles et visite au quartier des prostituées

La raison ? Un enthousiasme un peu trop prononcé pour le Viagra, rapporte le Daily Mail. Il faut dire que le producteur de musique, père de Janet et Michael Jackson, n'y est pas allé de main morte sur la pilule bleue. Inquiet de l'influence de son grand âge (87 ans) sur ses performances sexuelles, l'ex manager des Jackson Five aurait ainsi poussé le vice jusqu'à prendre... trois pilules. Pas très raisonnable, comme le montrera la suite, même si le Viagra est connu, dans une certaine mesure, pour ses vertus cardiaques .

EN SAVOIR + >> Viagra : 5 choses à savoir avant d'en prendre

Joe Jackson sentira les effets de son surmenage au lendemain de deux jours de fête, au cours desquels il se sera montré en (très) jeune compagnie. La presse people brésilienne croit même savoir que l'octogénaire aurait fait un détour par un quartier réputé pour sa prostitution bon marché.

L'entourage nie en bloc

Si la première nuit ne marqua visiblement pas trop les esprits, la deuxième, rythmée par le mélange de caïpirinha avec de nombreux autres cocktails et les fameuses pilules de l'amour, aurait pu être fatale : plusieurs arrêts cardiaques, dont un qui dura 10 secondes.

EN SAVOIR + >> Joe Jackson hospitalisé

Du côté de l'entourage du patriarche, faute de pouvoir nier l'hospitalisation, qui a duré tout de même 10 jours et qui a occasionné la venue de sa fille Janet, en pleine tournée, on a nié toute prise de Viagra. "Il se couche tôt et ne prend aucun médicament sans ordonnance", a assuré son assistante, tandis que son agent a carrément expliqué que "rien de tout ceci n'était arrivé". Pas de quoi éteindre les présomptions...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter