"Joe le taxi" : la femme qui a inspiré le tube de Vanessa Paradis est décédée

People

CARNET NOIR – Chauffeur de taxi dans les années 1980, Maria-José Léao Dos Santos est morte cette semaine. Son destin singulier avait inspiré Etienne Roda Gil, le compositeur de "Joe le taxi".

Son nom ne vous dit sûrement rien. Et pourtant, c'est un peu grâce à elle que Vanessa Paradis a connu la gloire. Maria-José Léao Dos Santos est décédée cette semaine à l'âge de 64 ans après s'être battue contre un cancer. Taxi de nuit dans le quartier de Pigalle, c'est elle qui a inspiré le tube de Vanessa Paradis : "Joe le taxi". Née au Portugal, elle débarque en France après avoir fui le régime autoritaire de Salazar. Elle enchaîne les petits boulots puis finit par devenir chauffeuse, un métier alors très masculin. Fasciné par cette femme au look de garçonne qui fréquente les bars lesbiens de la capitale, le parolier Etienne Roda-Gil, après être monté un soir dans son taxi, décide avec son accord d'écrire une chanson sur elle. 

"Lorsque la chanson est sortie en 1987, il n’y avait pas beaucoup de femmes chauffeurs de taxi et encore moins travaillant la nuit, alors chanter un personnage féminin, cela n’aurait pas été crédible !", raconte ce jeudi Johanne, sa compagne, dans les colonnes du Parisien. La suite, on la connaît, "Joe le taxi" devient un hit et Vanessa Paradis une star. Et si Joe a transporté des célébrités comme Julia Roberts, Dalida ou encore Nicoletta dans sa voiture où elle écoutait de la musique portugaise, sa route n'aura jamais croisé celle de Vanessa Paradis. 

Lire aussi

"On devait aller cette année à un de ses concerts pour la première fois", poursuit Johanne dans Le Parisien. "Depuis qu’elle était malade, Joe était un peu remontée. Elle disait : après tout, Vanessa me doit bien une partie son succès ? Je vais lui demander une compensation en lui proposant de faire un don de 10 000 euros à une association ! Finalement, elle n’aura pas eu le temps", conclut-elle. 

Lire et commenter