John Travolta - Son prétendu amant pourra t-il sortir son livre-vérité ?

People

RÉVÉLATIONS - Doug Gotterba, l'ancien pilote d'avion de John Travolta veut publier un livre-vérité sur sa relation amoureuse avec l'acteur. La Cour suprême de Californie vient d'autoriser le pilote à poursuivre son action contre Travolta et son ancien employeur : son contrat ne contenait pas de clause de confidentialité, selon lui.

Doug Gotterba peut donc souffler et reprendre un peu espoir. Au terme d'une bataille juridique de plusieurs mois, l'ancien pilote d'avion de Travolta, employé par la compagnie Alto a vu la Cour suprême de Californie lui donner raison.

Il pourra demander l'expertise de son contrat de pilote, lorsqu'il était employé de John Travolta et savoir si oui ou non, il est tenu de respecter des clauses de confidentialité qu'il estime inexistantes. Si la justice américaine lui donne raison et statue sur le fait qu'il n'est pas tenu au secret, Doug Gotterba prévoit de sortir un livre dans lequel il révèle les secrets les plus intimes de John Travolta. 

Douglas Gotterba révèle l'homosexualité de John Travolta

En 2012, Doug Gotterba s'était confié au National Enquirer au sujet de l'acteur. Il y racontait leur rencontre, leur premier dîner en tête à tête, leur première nuit dans les moindres détails. Il décrit l'acteur comme un homme "passionné et très gentil" à l'appétit sexuel démesuré.

"John était obsédé par le sexe. Parfois, il me demandait de venir chez lui à n'importe quelle heure du jour et de la nuit pour ça (...) Mais je savais qu'il avait d'autres amants qu'il avait soigneusement mis de côté. Il m'en avait parlé", confiait le pilote qui expliquait par ailleurs qu'il était en train de rédiger un livre sur le sujet. 

Le clan Travolta contre-attaque avec les clauses de confidentialité

Mais suite à ces révélations fracassantes, l'armée d'avocats de l'acteur avec Martin Singer (avocat de Bryan Singer et Charlie Sheen en tête) avait tout fait pour tenter de faire taire le pilote, avançant que celui-ci avait violé le contrat de confidentialité signé le 17 mars 1987 qui le liait à l'acteur. 

Un contrat de confidentialité que le clan de Gotterba avait qualifié de non-authentique : pour les avocats du pilote, il ne s'agissait que d'un contrat préliminaire de trois pages ne contenant aucune clause de confidentialité. 

La justice autorise Gotterba à demander une expertise de son contrat 

En réponse à ces accusations, les avocats de Gotterba avaient poursuivi Travolta et Alto, la compagnie qui embauchait le pilote pour tenter de savoir si la confidentialité était exécutoire malgré l'absence de clauses.  

Ce 23 juillet, le juge Arthur Gilbert  autorisé qu'un juge regarde de plus près les conditions du contrat. Selon Doug Gotterba, cette décision est de très bon augure. Le pilote est désormais convaincu qu'il va pouvoir publier son livre. Du côté de la défense de l'acteur, on s'est dit "particulièrement confiant quant à l'issue de cette affaire". 

 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter